Analyse de pratique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1245 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
* 1. Description de la situation:

Ce jour à 12h30, après avoir distribué les plateaux repas dans chaque chambre et vérifier que chaque patient n’avait besoin de rien je me rend dans la chambre de Mme N âgée de 87 ans, veuve et ayant perdu son fils unique.
Cette dernière est hospitalisée dans le service depuis 1 semaine suite à une chute à son domicile la nuit. Elle a était retrouvéeconsciente mais présentant des troubles neurologiques avec une paralysie de tout le côté droit ce qui lui provoque une perte d’autonomie afin de boire et manger.
Avant de lui donner son repas, je commence par consulter le cahier de transmissions des aides soignantes pour m’assurer que le plateau repas qui est posé dans sa chambre est le bon et que son plat correspond bien à son régime alimentaire. Suite àla consultation du dossier effectuée par moi-même au préalable, je sais que la patiente présente des difficultés pour se nourrir et pour mâcher: à cet effet un repas mouliné lui est donnée chaque jour.
Mme N est installée au fauteuil depuis sa toilette du matin.

2. Réalisation du soin:

Dans le respect des règles d’hygiène, le protocole préconise de disposer du matériel suivant:

D’untablier que je porte tout au long du repas

Une paire de gants

Un bavoir pour adultes

Le repas se déroule de la manière suivante:

Je demande à la patiente si elle est bien installée. Ensuite, je signale ma présence, j’attache le bavoir autour du cou de la patiente, j’approche la tablette du fauteuil et j’enfile les gants. Je présente à la patiente son menu et lui tend la cuillère en luiinsérant la nourriture moulinée dans la bouche. Je vérifie bien qu’elle arrive à bien déglutir et avaler son repas.je lui propose ensuite de boire de l’eau, Mme N acquiesce, je lui donne donc à boire avec un verre « canard »
Je continue à lui donner son plat principal et pour les deux dernières cuillères je explique que je vais mettre la cuillère dans sa main gauche et qu’elle va essayé de mangertoute seule afin de retrouver au fur et à mesure son autonomie.
Mme N le fait avec enthousiasme et réussi à manger les deux dernières cuillères seule.
Je lui donne ensuite son fromage et reconduit une seconde fois l’essai de la laisser manger seule de la main gauche. Le yaourt plus liquide est plus difficile à amener vers sa bouche, je reprend donc la cuillère et lui signifie qu’on renouvelleral’expérience dès demain.
Je redonne de l’eau à la patiente et je lui essuie la bouche avec une serviette en papier. Je lui laisse le bavoir afin d’éviter les éventuels régurgitations sur ses vêtements.
Il est 13h00.Je débarrasse son plateau que je remet dans le chariot. J’enlève aussi mes gants et je les mets dans la poubelle qui est prévue çà cet effet
Je me mets de la solution hydro alcooliquesur les mains en me les frictionnant et rentre à nouveau dans la chambre de la patiente afin de m’assurer de son confort. Je lui demande également si elle veut rester au fauteuil ou si elle veut retourner dans son lit. La patiente m’indique qu’elle veut rester au fauteuil car elle a de la visite dans l’après midi.
Je lui enlève alors son bavoir et m’assure qu’elle a de l’eau fraîche pour l’aprèsmidi.

3. Compétences en lien:

1. Compétence 1: évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier :

èPertinence des informations recherchées au regard d’une situation donnée.

Recherche des éléments d’informations pertinents: je consulte le dossier pour voir les pathologies de la patiente et adapter mon soin.

Utilise des informations fiables etactualisées : les transmissions concernant l’état de la patiente lors du repas quotidien sont fiables et actualisées.

2. Compétence 3: Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens :

Adéquation des activités proposés avec les besoins et les souhaits de la personne.

Les activités proposées prennent en compte les besoins de la personne: dans le cas de Mme L, il y’a un...
tracking img