Analyse de pratique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1522 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
introduction
Dans le cadre de l'évaluation de l'UE 4.8.S6 intitulé qualité des soins, évaluation des pratiques, auquel il est demandé d'analyser une pratique professionnelle collective sur le champs de compétence des infirmiers qui m'a interpellé, questionné au regard des principes de qualités, sécurités et de satisfactions de la personne soignée
Après concertation avec le professionnel desanté nous nous sommes accordés sur le thème suivant :
« Le non respect d'une prescription médicale, dans le cadre d'un pansement, par les infirmiers libéraux. ». En effet, les protocoles et recommandations préconisent d'effectuer les pansements en respectant la prescription médicale faite au préalable et que tout complément d'information, modification de son évolution doivent être réalisé enconcertation avec le médecin prescripteur. Cependant durant mon stage, j'ai put observer des infirmiers qui ne suivaient pas toujours la prescription et qui n'en informaient pas le médecin traitant.
Ce soin est régit par un protocole qui m'a été enseigné à l'institut de formation en soins infirmier lors de l'Unité d'Enseignement 4.4 : « Thérapeutique et contribution au diagnostique médical »
Cettepratique collective m'a interrogé et m'a amené à rechercher les causes de ce dysfonctionnement, les conséquences et de proposer un plan d'amélioration à l'équipe soignante.
C'est pour cela que j'ai cherché à mettre en place un outil d'évaluation afin de mesurer l'écart entre la pratique collective du service et le référentiel recommandé.
Pour l'identification des causes de cette pratique collectivej'ai utilisé la méthode ALARM

Définition de l'audit:
D'après le TD du 9 Septembre 2012 c'est une méthode d'évaluation utilisant un référentiel et qui permet la description suivi d'une analyse aboutissant à des proposition ou des recommandations, elle est réalisé par une personne ou un organisme n'assurant pas de responsabilité dans le secteur intéressé.

Choix de l'outil :
Le choix del'outil est la méthode ALARM, elle permet de regrouper en sept dimensions les types de facteurs favorisants et les facteurs contributifs qu’elles engendrent. La méthode ALARM ne cherche pas une cause latente unique ni de lien entre les causes mais l’existence de causes multiples chacune indépendante de l’autre, mais dont la sommation finit par créer le risque.

Méthode de réalisation choisie :
Laméthode que j'ai choisi pour ce travail d'audit est l'interview des soignants.
Il est plus intéressant d'analyser les causes de cette mauvaise pratique par un entretien oral avec le professionnel car cela permet d'avoir une réponse spontanée et sincère du soignant et de connaître les raisons d'une tel pratique.

Critères pertinents choisie :
Dans cette situation on peut constater qu'il y aun non respect de l'article 4312-29 du code de la santé publique relatif à l'application des prescriptions il y a néanmoins deux critères pertinents à relever qui sont :
- « Il (l'infirmier ou l'infirmière) doit demander au médecin prescripteur un complément d'information chaque fois qu'il juge utile, notamment s'il estime être insuffisamment éclairé »
- « L'infirmier ou l'infirmière communiqueau médecin prescripteur toute information en sa possession susceptible de concourir à l'établissement du diagnostic ou de permettre une meilleure adaptation du traitement en fonction de l'état de santé du patient et de son évolution »

Identification des causes
J'ai choisit d'analyser les causes sous la forme d'un tableau car cela permet de cibler les causes de façon plus organisée.
Origines| Causes |
Institutionnel | - Le secteur libéral s'est habitué à ce mode de fonctionnement : les médecins font confiances aux infirmières. - Le manque de sensibilisation et de formation des infirmiers libéraux aux risques qu'encourent le non respect d'une prescription médical. - Le manque de sensibilisation sur l'importance des transmissions orales et écrites entre soignants. - Le...
tracking img