Analyse de texte de claude bernard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (998 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail préparatoire au commentaire de texte, Claude Bernard

1 « Il faut croire à la science, c'est-à-dire au déterminisme, au
rapport absolu et nécessaire des choses, aussi bien dans lesphénomènes propres aux êtres vivants que dans tous les
autres ; mais il faut en même temps être bien convaincu que
5 nous n'avons ce rapport que d'une manière plus ou moins
approximative, et que lesthéories que nous possédons sont
loin de représenter des vérités immuables. Quand nous faisons
une théorie, générale dans nos sciences, la seule chose dont
nous soyons certains, c'est que toutesces théories sont fausses
10 absolument parlant. Elles ne sont que des vérités partielles et
provisoires qui nous sont nécessaires, comme des degrés sur
lesquels nous nous reposons, pour avancerdans l'investigation ; elles
ne représentent que l'état actuel de nos connaissances, et, par
conséquent, elles devront se modifier avec l'accroissement de
15 la science, et d'autant plus souventque les sciences sont moins
avancées dans leur évolution. D'un autre côté, nos idées, ainsi
que nous l'avons dit, nous viennent à la vue de faits qui ont
été préalablement observés et que nousinterprétons ensuite.
Or, des causes d'erreurs sans nombre peuvent se glisser dans nos
20 observations, et, malgré toute notre attention et notre sagacité,
nous ne sommes jamais sûrs d'avoir toutvu, parce que souvent
les moyens de constatation nous manquent ou sont trop
imparfaits. De tout cela, il résulte donc que, si le raisonnement
nous guide dans la science expérimentale, il nenous impose
25 pas nécessairement ses conséquences. Notre esprit peut
toujours rester libre de les accepter ou de les discuter. Si une
idée se présente à nous, nous ne devons pas la repousser parcela seul qu'elle n'est pas d'accord avec les conséquences
logiques d'une théorie régnante. Nous pouvons suivre notre
30 sentiment et notre idée, donner carrière à notre imagination,
pourvu...
tracking img