Analyse de l'argent, emile zola

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6182 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Emile Zola, L’Argent dans la vie de Zola et dans le cycle des Rougon-Macquart.
Il y a une certaine complexité dans le rapport de l’argent de Zola. Au 19è siècle, il y a une marchandisation des échanges sociaux et de l’Art. La démocratisation de la littérature passe par son industrialisation. La publication de roman-fiction se fait dans les journaux. Beaucoup de poètes et de romancierss’opposent à la marchandisation de l’art.
Baudelaire revendique par exemple son conflit avec les valeurs établies. Zola reconnaît les aspects pervers de l’argent mais ne reste pas hypocrite : l’écrivain a besoin de vivre sereinement et donc travaille aussi surs ses droits d’auteur. On ne peut pas jouer à faire comme si l’argent n’a aucun lien avec la vie d’artiste.
Sa vie fut marquée par les problèmesd’argent : il est né à Paris en 1840 mais sa famille s’installa dans le sud assez rapidement. Son père est entrepreneur actif et crée une société de travaux publics. Il meurt lorsque Zola est enfant et la famille se retrouve alors ruinée alors qu’elle s’apprête à faire fortune. Elle contracte alors des dettes que Zola remboursera toute sa vie. Zola reçoit une éducation bourgeoise et il rencontrera àl’école publique le peintre Paul Cézanne. A Paris, il échoue au BAC et recherche un emploi dans l’administration.
Il va alors multiplier les demandes d’emploi et écrit à Paul Cézanne alors qu’il n’a que 19 ans : « on meurt avec du génie mais on mange avec de l’argent ». Il va rentrer dans l’administration et la nuit il se passionne pour la littérature. Assez rapidement, il va s’intéresser aumonde de l’édition. Il sera employé chez Hachette où il montrera les échelons progressivement. Il va découvrir les rapports de forces qui existent dans le domaine éditorial.
Il écrit chroniques, nouvelles…etc. Il connaitra son premier succès en 1864.
Dans l’Argent, Jordan représente bien Zola vers ses 24-25 ans. Il y a une solide vocation littéraire mais est aussi un grand travailleur. Il n’a pasbeaucoup le temps de dormir. Il y a une existence austère mais petit à petit, son existence s’améliore en 1866. Il ne vit alors plus que de sa plume. A cette époque, il va publier les romans les plus marquants de sa carrière mais il ne sait pas en commençant La Curée et La Fortune des Rougon que les Rougon-Macquart seront une série. A cette époque, on est dans le second empire.
Zola va mettre enscène une famille qui retrace une ascention de la fortune mais aussi les milieux les plus populaires.
Zola avait publié des articles en 1869 de plus en plus anti-bonapartistes. Le succès de son œuvre est un peu en suspend mais grâce à cela, il évitera la prison.
La débâcle militaire, en 1870, entraine le commencement de la 3è république qui nait dans la douleur. A Paris, l’épisode de la commune :c’est une association d’écrivains, qui seront détruite et de nombreux artistes seront assassinés. La France est à l’époque en pleine crise, au bord de la Guerre Civile. Cette semaine sanglante fut reprise par Zola dans La Débâcle, roman suivant L’Argent.
Ce sont des monarchistes qui se feront élire présidents. La république va devenir moins conservatrice. Zola commence à être élu interdit depublications dans la presse parisienne. L’Assommoir fut d’abord un feuilleton et puis sera finalement publié et remporter un succès : c’est l’histoire d’une blanchisseuse, Gervaise. Cela fera la fortune d’Emile Zola, qui se plait dans des descriptions sociales : on l’insultera de pornographe.
En 1880, il publie l’Argent dans la littérature. Il s’explique sur le rapport à l’argent de l’écrivain. Zolarefuse l’idée que l’Argent rabaisse l’écrivain. Il dit « L’Argent a émancipé l’écrivain, a inventé les lettres modernes ». En effet, avant les écrivains avaient des mécènes et réalisaient pour certains peintres dans certains cas des œuvres sur commande.
L’écrivain connaît une liberté nouvelle âpres l’émancipation. C’est un bénéfice pour la littérature car à partir du moment où l’écrivain a...
tracking img