Analyse de l'image femmes d'alger

Pages: 2 (278 mots) Publié le: 29 mai 2013
e Analyse de l’image
Prise de vue :
La prise de vue est horizontale, point de vue le plus habituelle. La vision des choses nous paraitnaturelle.
La composition :
Les types de lignes sont droits.
Compositions très statiques basée sur des verticales et des horizontales dominantes.
Ici, il y a lesrépétitions de lignes verticales et horizontales sur les carrelages qui forment un rythme, de même sur les tapis.
Les répétitions de lignes horizontales sur lesvêtements de la femme à gauche forment un rythme.
Il y a la répétition des motifs qui forme un rythme.
La porte forme un cadre dans le cadre de même que lesstructures sur la porte.
Il plusieurs points biens distinct, Les têtes de deux femmes plus celle de la femme debout, reliées entre elles forment un triangle qui est unefigure typique d’une composition classique. Il ya un autre triangle
formé par les tètes de la femme debout plus les deux assise à coter d’elle.
Les contrastes :Il y a un contraste Debout/Assis : Les trois femmes sont assise tandis que l’autre est debout.
Il y a un contraste Bourgeoisie/Esclave : Les trois femmes sontassise sur de luxueux tapis orientaux, vêtues de riches tuniques de vaporeuses soie brodée tandis qu’a droite une servante noire sortant du champ tourne la tète versses maitresses.
Il y a un contraste Noir/Blanc : La servante est noire tandis que les trois autres femmes sont blanches.
Il y a un contraste Dos/Face : On voit lestrois femmes de faces tandis qu’on voit la servante de dos.
Il y a un contraste Sombre/Clarté : L’arrière plan est sombre tandis que l’avant plan est clair.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les femmes d'alger
  • Femmes d'Alger dans leur appartement
  • Analyse de l'image
  • Analyse de l'image
  • Analyse de l'image
  • Analyse de l'image
  • Analyse de l'image
  • Analyse de l'image

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !