Analyse de l'incendie du mont blanc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3058 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
2010 [Année]
[Tapez le titre du document] Le Tunnel du Mont Blanc

Frédéric BOUSSION Alexis GRUEL Charlène HUGBART MEDION Damien TCHERNOFF [Tapez le nom de la société] MASTER 2 – Promotrans Rennes [Sélectionnez la date] 29/01/2010 1

Sommaire

I. Le rappel des faits.................................................................................................................... 3 I.I.Le déroulement de la journée du 24 mars 1999 ............................................................... 3 I.II. Les dégâts humains........................................................................................................... 5 I.III. Les dégâts matériels ........................................................................................................ 5 I.IV. Lestravaux....................................................................................................................... 5 II. Analyse SWOT ........................................................................................................................ 6 II.I. SWOT Français .................................................................................................................. 6II.II. SWOT Italien .................................................................................................................... 7 II.III. SWOT Général................................................................................................................. 8 III. Notre gestion de lacrise........................................................................................................ 9 III.I. Les pertes humaines ........................................................................................................ 9 III.II. Les dégâts matériels ....................................................................................................... 9 IV. Nos préconisations.............................................................................................................. 10 V. 10 ans après ......................................................................................................................... 11

Sources
• • • • • Rapport d’étape du 13 avril 1999 http://www.wikipedia.com http://www.tunnelmb.net/v3.0/ http://www2.equipement.gouv.fr/mont-blanc/ http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/994000632/0000.htm

2

I. Le rappeldes faits
Le tunnel du Mont-Blanc relie Chamonix-Mont-Blanc en Haute Blanc Haute-Savoie (France) à Courmayeur dans la Vallée d'Aoste (Italie) et long de 11,6 km. Sa gestion est séparée en deux ) parties et deux sociétés concessionnaires sont constituées, qui gèrent chacune sa moitié de cessionnaires tunnel avec du côté français l' l'ATMB (Autoroutes et tunnels du Mont-Blanc) et du côté italien laSITMB (Società italiana per azioni per il Traforo del Monte Bianco Società Bianco).

I.I.Le déroulement de la journée du 24 mars 1999 Le
Le mercredi 24 mars 1999, un camion belge transportant une cargaison de farine et de margarine circulant de la France vers l’Italie entre dans le tunnel à 10h46. A 10h51, les entre premiers opacimètres des garages 14 et 18, mesurant la transparence de l’air,donnent une alerte de forte opacité. On aperçoit également les premières fumées sur les écrans vidéo. Le conducteur du camion, constatant que son véhicule dégage de la fumée, ralentit et s’arrête au garage 21 situé au km 6,7 dans la partie du tunnel exploitée par la société italienne.

La société française ATMB décide donc d’arrêter la circulation en fermant le péage à l’entrée du tunnel à 10h55avant que la société italienne SITMB décide d’en faire de même une minute plus tard de son côté. Un fourgon-pompe-tonne tonne-léger (FPTL) de l'ATMB avec 4 hommes suivi d'un véhicule premier secours avec 2 hommes pénètre dans le tunnel suite à l’alarme déclenchée au garage 21 mais sera bloqué au niveau du garage 17. Le personnel de ces engins reçoit donc niveau l’ordre de se réfugier dans le...
tracking img