Analyse de l"qrticle de presse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1278 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de l’article

L’article analysé est un fait d’actualité rédigé par Rémi Barroux. Présenté sous forme de commentaire (qui signifie s’appuyer de manière concise sur un thème d’actualité et des faits.) et de témoignage (donner la parole à un acteur volontaire ou involontaire d’un fait de société). L’article est composé en deux parties et ne figure pas à la « une » du journal. Répartie à lapage douze en une page, l’article est un sujet important mais souvent dissimuler du fait de son information et de son impact. Cependant l’article de format A3 est réparti sur l’ensemble de la page, consacrant même un témoignage cela montre donc l’importance du sujet.

• Le titre :

Le titre informatif « Avouer sa séropositivité a son patron est toujours aussi difficile » est rédiger enune phrase simple et clair. Sa force est dans le contenu « Avouer ».Le titre nous informe d’entrer en quelque mots le contenu et la nature de l’article.

• Le sous titre ou chapô :

Le sous titre ou le chapô« A l’ occasion du Sidaction, le Bureau international du travail recommande de protéger les salariés malades », a pour fonction de compléter l’information du titre en mettant l’accentsur un aspect concret (le Sidaction) et en touchant la curiosité du lecteur (la protection des malades).Le chapô donne le ton de l’article.

• Le commentaire :

Ensuite vient le commentaire la partie la plus importante de l’article. Le commentaire s’appuie de manière concise sur des faits (A l’occasion de la 11e édition du Sidaction le Bureau international du travail à réaffirmé mercredi30 mars sa recommandation sur la protection des salariés atteints du sida ; La cour d’appel de Versailles a condamné le 14 décembre un cabinet médical à réintégrer une salariée licenciée alors qu’elle venait d’annoncer son cancer.). Ainsi le contenu doit répondre aux questions suivantes:

• Qui : Les malades atteints du sida

• Quoi : Faut-il avouer sa séropositivité à son patron• Ou : Dans les lieux de travail

• Quand : Le 1er ,2 et 3 avril pour le Sidaction

• Pourquoi : Les protégés contre les stigmatisations et les discriminations afin de réduire les licenciements et leur permettre de continuer a exercés une activité professionnel

Le commentaire donne un jugement et offre une piste de réflexion face a ce sujet « Fau-il avouer ou pas sa séropositivitéà son patron? »

Néanmoins on peut dire que sa fonction première est d’apporter un éclairage original face à ce problème.

• La brève :

On peut apercevoir dans le commentaire une brève, qui consiste autour ‘d’une seule information d’éviter que le rappel prenne le pas sur l’actualité. Dans le commentaire la brève est caractérisée par une colonne dont les premiers sont écrit en gras enfin de séquence :

35800 malades du sida : Malade 830000 personnes ont développé un sida en France depuis le début de l’épidémie dans les années 1980 ;

Espérance de vie : 35800 malades étaient toujours vivants fin 2009 ;

Nouveau cas de sida : En 2009,1452 cas de sida ont été diagnostiqués sur l’année ; 73% de ces nouveaux cas étaient des hommes, âgés en moyenne de 43,2 ans ;

Découvertede la séropositivité : L’âge moyen de cette découverte est de 38,2 ans.

• La chute

La fin du commentaire se traduit par la chute qui est la dernière phrase de l’article et qui sert à marquer la fin du texte « Les personnes les plus fragiles sur le marché du travail sont aussi les plus exposées aux conséquences de leur maladie ». Cette chute nous emmène à la réflexion de ce sujet souventchaotique.

• Le témoignage

Vient ensuite la partie témoignage, qui révèle des caractères inédits (révèle des faits inconnus ou méconnus du lecteur). Présenter avec une accroche et le slug « témoignages », le témoin est questionné par un entretien de questions réponses. Dans cette article nous avons deux témoignages (Saffia ; 46ans et Nadia,37ans) illustré par une photo qui montre...
tracking img