Analyse des politiques financieres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4942 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE ET POLITIQUES FINANCIERES
OBJECTIFS :
- Sensibiliser les étudiants à l’importance de la gestion financière de l’entreprise,
- Mettre en évidence les implications financières de l’entreprise en matière de création de valeur,
- Maîtriser le raisonnement sous jacent aux décisions d’investissement et de financement dans l’entreprise, en avenir certain et incertain,
-Maîtriser les raisonnements en matière d’évaluation de l’entreprise ou des actifs financiers.

SECTION I ANALYSE FINANCIERE
L’analyse financière a pour objectif de porter un jugement sur la situation financière de l’entreprise.
Le diagnostic va nous permettre de répondre à trois questions :
- L’entreprise est elle performante ?
- La structure financière est-elle adaptée ?
-L’activité génère-t-elle des flux de trésorerie ? (cash)

CHAPITRE I LA DEMARCHE DU DIAGNOSTIC FINANCIER
A Observer
B COMPRENDRE ET INTERPRETER

CHAPITRE II L’ETUDE DE LA PERFORMANCE DE L’ENTREPRISE
I L’approche traditionnelle des performances
A L’analyse du compte de résultat (PCG)
A1 LES INDICATEURS DE L’ACTIVITE
A2 LES INDICATEURS DE RESULTAT
A3 LACAPACITE D’AUTOFINANCEMENT
A4 Les indicateurs de flux monétaires
A5 La profitabilité
A6 la rentabilité (effet de levier)
B Analyse du compte de résultat (approche banque de France)
B1 VA CDB
B2 LE RBE
II L’APPROCHE DES PERFORMANCES PAR LA CREATION DE VALEUR
A Un cadre théorique commun aux indicateurs de création de valeur actionnariale
B Lacourbe de valeur
Le modèle du stratégic planning assocites
LE MODELE D’EVALUATION DU MARAKON ASSOCIATES
C L’EVA et la MVA

CHAPITRE III L’ETUDE DE LA STRUCTURE FINANCIERE
I L’APPROCHE PATRIMONIALE
II L’APPROCHE FONCTIONNELLE

CHAPITRE IV L’ETUDE DES FLUX DE TRESORERIE
I LE TABLEAU DE FINANCEMENT PCG
A Le principe d’élaboration du tableau de financement PCG
B La premièrepartie du tableau de financement
C La deuxième partie du tableau de financement PCG.
II LE TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE DE L’ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES.
A La logique du tableau des flux
B Elaboration du tableau des flux
B1 Flux de trésorerie liés à l’activité
B2 Les flux de trésorerie liés aux opérations d’investissement
B3 Les flux detrésorerie liés aux opérations de financement
B4 La trésorerie
B5 conclusion

SECTION II POLITIQUES FINANCIERES
La décision d’investir sera prise si elle débouche sur une création de valeur. Le critère de la VAN garantit que la sélection des investissements se fait selon le principe de la maximisation de la valeur de l’entreprise. Ce critère nécessite la détermination d’untaux d’actualisation qui s’analyse comme la rentabilité minimale attendue de l’investissement et qui correspond au coût du financement. A priori, il suffit d’évaluer le coût des fonds propres puis celui des dettes financières et de les pondérer selon la structure de financement du projet. Il existe cependant une difficulté : le coût des fonds propres représente le taux de rentabilité requis parles actionnaires qui est fonction du risque encouru. Le coût des fonds propres dépend donc lui-même de la structure de financement, puisqu’il augmente avec le niveau d’endettement. Le coût moyen pondéré du capital doit tenir compte de ce facteur si l’objectif est de maximiser la valeur de l’entreprise, ou, ce qui revient au même, de minimiser le coût du capital. La détermination de la structure definancement optimale sera donc associée au coût moyen pondéré du capital minimal.
Toute décision en matière financière nécessite une évaluation préalable du support. Le support peut-être une entreprise ou un actif financier (action, obligation ou option).

chapitre V LA POLITIQUE D’INVESTISSEMENT
Définitions
I INVESTISSEMENT EN AVENIR QUASI-CERTAIN
A Les flux d’investissement
A1...
tracking img