Analyse disneyland paris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4668 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Etude de cas :
Disneyland Paris

SOMMAIRE

Introduction

A. Analyse interne de l’entreprise
I. Positionnement de l’entreprise
II. Analyse des forces et faiblesses de l’entreprise
III. Le marketing mix de Disneyland

B. Analyse de l’environnement de l’entreprise
I. Analyse PEST
II. Opportunités et menaces

C. La nouvelle stratégie marketing
I. L’élargissement de la cible
II.Passage au marketing de l’expérience
III. Un exemple de cette nouvelle stratégie : le 15eme anniversaire du parc

Conclusion et recommandations

Introduction

Disneyland Paris est un parc d’attraction situé à Marne-la-Vallée, dans la banlieue Est de Paris, détenue et exploitée par la société française Euro Disney SCA.
Le Disneyland Resort Paris, qui a ouvert ses portes le 12 avril 1992, secompose de deux parcs à thème (le Parc Disneyland et Parc Walt Disney Studios).

Le métier de Disney, c’est à dire l’ensemble des compétences que l’entreprise maîtrise et qui lui permet de s différencier de ses concurrents est le loisir de la famille. La création de parc à thèmes tels Disneyland Paris est donc une activité tout a fait intégrer à la marque. Le complexe de Paris est le seul existanten Europe.

Ainsi, nous pouvons nous demander comment Disneyland a su trouver sa place dans un environnement européen, peu habitué à ce type de parc de loisirs, et a su conquérir une multitude de cibles pour enfin devenir la première destination touristique en Europe ? Nous verrons ainsi une analyse interne de l’entreprise, puis un diagnostic externe, et enfin la nouvelle stratégie que le parca mis en place récemment.

A. Analyse interne de l’entreprise :

I. Positionnement de l’entreprise
Le parc Disneyland Paris se rattache à l’image de marque de Walt Disney, basé sur le rêve et les mythes universelles avec des valeurs communes tel que l’amitié, le courage, l’amour jouant un rôle important dans le développement de l’enfant, mais c’est aussi plus particulièrement l’endroit où lamagie Disney, l’imagination et les rêves deviennent réalité : « Disneyland, c’est du Disney en vrai »
Le parc a adopté une stratégie de Target Segmentation, ainsi une étude quantitative a permis de déceler le cœur de cible, basée sur trois critères : le foyer (familles avec enfants), la propension à dépenser son revenu disponible dans des courts séjours (et en particulier les parcs à thèmes), etl’affinité avec l’univers de la Marque (Disney). Cette segmentation a permis de définir une cible prioritaire : « La famille Disney » : Elles représentent 10 % des foyers européens, soit 13 millions de foyers environ. La France, l’Espagne et le Royaume-Uni apparaissent ainsi comme les pays à travailler en priorité, les « Familles Disney » y représentant entre 16 et 19 % des foyers.
Néanmoins, engénérale, la proportion des Européens à fréquenter un parc d’attraction au cours de leurs vacances est faible. Par ailleurs, les Européens veulent utiliser leur temps libre de façon utile. Les parents européens ne cherchent pas simplement une distraction pour leurs enfants : ils veulent aussi contribuer à leur épanouissement. Enfin, les Européens ont beaucoup de temps libre (35 jours par an enFrance contre 10 aux Etats-Unis par exemple).
Plus particulièrement, les « familles Disney » sont d’abord motivées par la marque et par la magie Disney. Elles ne sont pas dans une logique de discount et se montrent relativement peu sensibles au coût de ces moments passés en famille. En revanche, elles sont en attente très forte d’une expérience sans stress (concernant l’organisation du voyage).II. Analyse des forces et faiblesses de l’entreprise
a. Les forces
Le parc Disneyland Paris est soutenu par une société mère très puissante : Walt Disney Company, dont la notoriété n’est plus à faire, avec des marques ancrées dans l’inconscient collectif, et qui n’ont pris aucune ride avec le temps. Le parc Disneyland Paris bénéficie ainsi de cette société grâce à une stratégie de groupe bien...
tracking img