Analyse du chant des partisants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1157 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le chant des partisans
Maurice Druon, Joseph Kessel

Introduction :
Présentez le texte dans son contexte historique. IUne situation alarmante 1- Le constat  V.1, qui est désigné par l’expression « le vol noir des corbeaux » ? Pourquoi ces termes ont-ils été utilisés ? Vol : avions de guerre allemands / bombardements Noir : couleur de l’uniforme des SS, mais aussi du deuil / de la mortCorbeaux : connotation péjorative / oiseaux noirs, charognards > Allemands qui pillent le pays et vivent sur le dos des Français  Tous ces termes sont utilisés pour désigner les All de manière métaphorique. Pas de noms précis pour rester dans le sous-entendu et le langage codé.  Pourquoi le pays est-il désigné par le terme « plaine » ? Plaine : lieu désert, plat, inhospitalier. Lieu où il n’y a plusrien.  Quelle figure de style peut-on repérer dans les deux premiers vers ? Quel effet produit-elle ? Anaphore + mots de deux syllabes en début de vers > création d’un rythme qui rend le texte mémorisable et plus percutant. 2- Pourquoi entrer en résistance ?  Relevez toutes les raisons qui poussent à résister ; en quoi tous les termes utilisés renvoient-ils aux idées de violence et de désolation? Vol noir des corbeaux, cris sourds, ennemi, haine, faim, misère  Les All ont plongé le pays dans la souffrance, la faim, la peur. Les termes sont souvent accompagnés d’un possessif à la ère 1 personne qui englobe tous les Français dans une même situation et crée d’emblée un sentiment de communauté.  Le chant montre que la France est dans une situation alarmante et face à laquelle il fautréagir. Utiliser le tutoiement et les articles possessifs permet de toucher davantage l’auditeur en s’adressant à lui et en le mettant d’emblée dans un groupe.

IIL’armée de L’ombre 1- Un appel général  Qui sont les hommes appelés à résister ? Relevez les termes précis. Qu’en pensez-vous ? Ami, partisans, ouvriers, paysans, camarades, tueurs, saboteurs  Impression d’une multitude d’hommes créée parle nombre de termes utilisés.  Volonté d’appeler tous les hommes qui sont encore capables de sentiment humain (ami), quelle que soit leur origine. Le combattant ne sera pas un professionnel, mais tous les Français sont concernés.  Dans la strophe 2, quels termes indiquent un mouvement ? Quel effet de mise en scène est ici produit ? En quoi peut-on parler d’armée de l’ombre ? Montez, descendez,sortez de la paille : impression d’invasion, que les hommes arrivent de partout, notamment de zones où ils sont cachés / où on ne les voit pas > ils en sont d’autant plus menaçants. 2- Les moyens de la lutte  Quelles armes vont utiliser les résistants ? Strophe 2, champ lexical de la guerre très riche.  La fin justifie les moyens, toutes les armes vont être utilisées > l’armée de l’ombre a lesmoyens d’agir ;  Quel est l’effet produit par la ponctuation expressive dans la strophe 2 ? Les points d’exclamation donnent du courage, sont là pour motiver les hommes et les pousser à agir. Les points de suspension évoquent le moment qui suit l’explosion et permettent de laisser planer la menace.  Quelle structure caractérise les vers 12 et 13 ? En quoi leur construction reflète-t-ellel’organisation de l’armée de l’ombre ? Présence de virgules qui scandent la phrase, répétition de « nous on », anaphore de « ici », structure binaire « ce qu’il »  Ces vers sont à l’image de l’armée : voca simple, mais forte organisation et rigueur.  Dans le vers 14, quel est l’effet produit par l’emploi de l’article indéfini « un » et par la répétition du mot « ami » ? « un » permet la généralisation etl’anonymat. La répétition du mot ami montre que tous les hommes sont égaux dans cette armée, qu’il n’y a pas de hiérarchie (ce qui peut être dissuasif pour certains). On a l’impression que les hommes seront dotés de la capacité de ressusciter, de renaître de leurs cendres > la menace est plus grande.  Quelle valeur commune posséderont les résistants ? C’est la fraternité qui prévaut, et le...
tracking img