Analyse du film "le prestige" de christopher nolan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 15 (3572 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE PRESTIGE
(Un film de Christopher Nolan)

Année 2010-2011

Le prestige est un film réalisé par Christopher Nolan en 2006, adapté du roman éponyme de Christopher Priest alors publié en 1995. L'histoire raconte celle du magicien Alfred Borden (incarné par Christian Bale) jugé pour l'assassinat supposé du magicien Robert Angier (incarné par Hugh Jackman). L'histoire raconte les années derivalité qui opposent les deux hommes à la suite de l'accident mortel de la femme d'Angier. Ces rivalités se manifesteront principalement lors de leurs prestations en public et notamment autour du tour de magie nommé « l'homme transporté » que les deux hommes se disputent, avec pour toile de fond les recherches sur l'électricité de Nikola Tesla (incarné par David Bowie). Ici, la signification dutitre du film « Le prestige » provient de l'un des trois actes (inventées dans la fiction dont s'inspire le film) que comporte un tour de magie. La première étape se nomme la « promesse ».Le magicien semble montrer au public quelque chose apparemment ordinaire mais qui sera en réalité truquée. La seconde étape s'appelle « le tour », elle consiste à exécuter le tour de magie, le magicien rend alorsl'acte ordinaire extraordinaire. Quant à la dernière étape, le « prestige » est l'acte final de l'illusion. C'est la partie du tour de magie où l'imprévu se produit et où les spectateurs sont fascinés par ce qui vient de se dérouler devant leurs yeux. J'ai choisi de prendre ce film car la magie à tout d'abord un grand rapport avec Georges Méliès qui a été premièrement un magicien. En effet, En 1894il est envoyé à Londres pour y apprendre l'anglais et travailler dans un magasin de chaussures. Le soir il fréquente les théâtres londoniens et assiste aux spectacles de magiciens mythiques tels Maskelyne ou Cooke. Pris de passion pour l'art magique il prendra alors des cours et apprendra la prestidigitation. Méliès pourrait se rapporter alors aux deux magiciens rivaux Angier et Borden car luiaussi à eu des concurrents tels que Segundo de Chomon. De plus dans la réalisation de ce film, Christopher Nolan a dû utilisé plusieurs procédés techniques tels que « le truc par substitution », premier trucage de l'histoire du cinéma qui a été découvert par hasard par Méliès, ou la « duplication » que l'ont verra dans beaucoup de ces films comme l'homme orchestre en 1900 et le mélomane en 1903. Nolantraite ainsi de la magie appartenant au grand spectacle tout en faisant de la « magie » grâce aux effets spéciaux que l'ont peut réaliser désormais en cinéma. Le film qui semblait être au premier abord rationaliste, vire alors dans la science fiction. Je traiterai donc dans un premier temps sur l'interprétation réaliste du scénario qui pourrait rappeler la vie de Méliès, puis dans un second tempsj'expliquerai pourquoi ce film pourrait s'apparenter à de la science fiction malgré ses apparences et les points communs qu'il a avec les films précurseurs de Georges Méliès.

L'histoire se déroule durant l'époque victorienne où la magie et le cinéma font leur apparition. Ce sont des attractions qui ont pour but de divertir le public. La magie était alors un divertissement qui qui procuraitplus ou moins du plaisir au spectateur selon l'originalité des numéros. Plus le tour était bien exécuté et plus les spectateurs étaient impressionnés. Dans le film, l'illusionniste Harry Cutter interprêté par Michael Caine, définit dès le début de l'histoire ce qu'est un tour de magie. Selon lui, cela se déroule en trois actes. Tout d'abord, il y a la promesse. Le magicien nous expose une situationqui semble tout naturellement ordinaire. A ce moment là, il montre un petit oiseau dans ses mains à la petite fille d'Alfred Borden (un des personnages centraux de l'histoire). La deuxième étape s'intitule le tour. Le magicien va alors réaliser la magie en question et ce qui paraissait alors ordinaire s'effondre, il ne comprend pas ce qui s'est passé. Enfin, la dernière étape est appelé le...
tracking img