Analyse du grand meaulnes d'alain fournier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2901 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’analyse du roman
Alain-Fournier : Le Grand Meaulnes

Table des matières

Table des matières 1
1. Introduction 2
2. Analyse 2
2.1. Hors texte 2
2.1.1 Vie de l’auteur 2
2.1.2 Histoire de la société contemporaine d’œuvre 3
2.2 Paratexte 3
2.2.1 Titre 3
2.2.2 Divisions internes du livre 3
2.3. Texte 4
2.3.1 Intrigue 4
2.3.2 Personnages principaux 52.3.3 Ancrage spatio-temporel 6
2.3.4 Thèmes principaux 6
2.3.5 Narrateur 7
2.3.6 Style 9
3. Conclusion 9
4. Bibliographie 10
4.1 Livre analysé 11
4.1.1 Traduction du livre analysé 11
4.2 Webographie 11
5. Table des matières 11

1. Introduction

Pour l’analyse du roman, nous avons choisi l’unique œuvre d’Alain-Fournier Le Grand Meaulnes. Nous apprécions beaucoupson originalité et sa singularité de style. L’œuvre nous attire surtout par la combinaison de l’atmosphére qui se peut dire même onirique avec l’histoire authentique sous forme des souvenirs d’enfance, qui crée un contraste intéressant. Le lien entre le monde d’enfance et l’imagination est trés fort.
Notre analyse sera divisée en trois parties. Dans la première partie, nous allons nousintéresser à tout ce qui est hors texte, c’est à dire à la biographie d’auteur et au contexte historique. Ensuite nous passerons à l’analyse du paratexte. Nous allons parler de la fonction du titre et de la division interne du livre. La dernière partie va concerner le texte. Premièrement nous allons esquisser l’intrigue du roman et présenter les personnages principaux, après nous continuerons par ladescription de l’ancrage spatio-temporel et finirons la troisième partie par l’analyse thèmatique et stylistique.

2. Analyse

2.1. Hors texte

2.1.1 Vie de l’auteur

Henri-Alban Fournier est né le 3 octobre 1886 à La Chapelle-d’Angillon. Il a passé son enfance en Sologne et au Bas-Berry.
En 1898, il vient à Paris et commence ses études secondaires au lycée Voltaire. À partir de 1901 ilsonge à devenir marin, c’est pourquoi il continue au lycée à Brest pour se préparer au concours d’entré à l’École Navale, mais enfin il n’y entre jamais. Il sent qu’il ne pourrait jamais quitter sa famille, il retourne donc aux études au lycée. Au lycée Lakanal rencontre Jacques Rivière jeune bourgeois bordelais qui devient son meilleur ami et avec qui il échange une correspondace importante.  Ilcommence à s’intéresser à la littérature, surtout à la création des symbolistes.
En 1905 il rencontre pour la première fois Yvonne de Quiévrecourt. La femme fatale de sa vie. Son amour platonique. Il a noté tous les détails de leurs rencontres. Cette femme est transposée même dans le Grand Meaulnes sous le nom d’Yvonne de Galais .
En 1906, il est forcé de quitter à jamais ses étudespour faire le service millitaire. Dans cette époque il publie son premier essai Le Corps de la femme et quelques textes, contes et poèmes réunis dans l’avenir dans un recueil Miracles. En même temps il commence son travail au Grand Meaulnes, paru en 1913, premièrement dans la Nouvelle Revue Française, dirigée par Jacques Rivière, qui est devenu son beau-frère, et ensuite sous la forme d’unlivre.
En août 1914, il doit entrer dans l’armée. Seulement un mois après il est tué aux Éparges.
Le nom Alain-Fournier est son pseudonyme littéraire, qu’il a choisi en 1907, pour se distinguer.

2.1.2 Histoire de la société contemporaine d’œuvre

L’histoire de Grand Meaulnes se déroule à la fin du XIXe siècle. En France, c’est l’époque de la Troisième République, alors nous noustrouvons dans le temps de l’incertitude marqué par la nécessité de signer l’armistice avec l’Allemagne. L’Alsace et la Lorraine sont n’appartiennent plus au territoire français et les Français sont forcés des amandes après la guerre perdue.
Or le roman est parru en 1913, c’est à dire un an avant le début de la Première Guerre mondiale, on pourrait donc penser, que l’oeuvre serrait influencé par...
tracking img