Analyse du personnage de langlois-giono

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1165 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Le personnage de Langlois est-il un héros romanesque?

Rappel: Portrait
La première fois qu'il vient au village, après la disparition de Bergues, il est capitaine de gendarmerie. Au Café de la route, où il s'installe, il tire de son havresac "une longue pipe en terre", "des pantoufles fourrées et une casquette en poil de bichard". Mais les villageois ne tardent pas à se rendre compte que, sousces dehors bonshommes, se cache "un sacré lascar". On apprendra plus tard qu'en Algérie, il a dû affronter des situations périlleuses qui réclamaient un sang-froid, une présence d'esprit et un courage hors du commun.
Quelques détails composent une esquisse de portrait physique : "des moustaches fines; de la jambe"; un "œil noir, fixe, qui faisait encore bien plus trou dans ce qu'il regardait".A son retour, après la mort de M.V., les villageois admirent son élégance quelque peu insolente, sa virtuosité de cavalier. Au début de la chasse au loup, le narrateur est fasciné par "ce visage silencieux et froid, ces yeux qui regardaient, on ne savait quoi à travers les montagnes". Et c'est à peu près tout. On ne sait pas au juste quel est son âge, mais ce n'est plus un jeune homme. On peut enapprendre davantage dans un autre récit de Giono Récits de la demi-brigade .
Homme d'action et meneur d'hommes, Langlois mobilise le village pour contrer les entreprises du tueur mystérieux. C'est rondement et sans souci des "lois de paperasse" qu'il conduit l'expédition à Chichilianne. Plus tard il battra le rappel des hommes du village pour organiser, à la manière d'une cérémonie minutieusementréglée, la chasse au loup. Pendant celle-ci, c'est de lui seul que les chasseurs prennent leurs ordres. Une seconde fois, dans cette circonstance, il sauve la communauté d'un grave danger, ce qui lui vaut la reconnaissance et l'affection de tous. Il rassure et inspire confiance par "cette connaissance des choses qu'il avait paru avoir". Son expérience de la vie et des êtres fait qu'il paraît àl'aise en toutes circonstances et dans les milieux les plus divers. Il trouve le ton juste aussi bien dans la salle commune du Café de la route que dans les salons de Mme Tim ou dans un restaurant huppé de Grenoble où l'accompagne Saucisse qui, près de lui, se sent une dame. Il passe sans encombre d'un échange familier avec tel villageois à une conversation avec le procureur royal. Tout en gardantses distances, il ne se montre "ni fermé ni hautain" avec personne. Chez la brodeuse, sa discrétion et sa délicatesse calment la méfiance de l'hôtesse. S'il méprise les "lois de paperasse", il respecte en revanche les "lois humaines" : c'est ainsi qu'avant de se rendre chez M.V., il lui accorde le répit d'une dernière nuit parmi les siens.
Quand il reparaît au village après la mort de M.V., tousnotent en lui des changements sensibles. Lui qui, pendant ses deux premiers séjours, avait montré qu'il "savait parler", ne parle presque pas. Ils sont frappés par son austérité monacale et par un côté cassant, tout militaire. Lui qui, comme l'affirmera Saucisse, a plus qu'un autre le sens de l'amitié et sait faire naître des amitiés passionnées et des dévouements fidèles, tient ses meilleurs amis"à distance respectueuse". Il n'est d'ailleurs avec eux guère plus prolixe qu'avec les paysans. Saucisse et lui se comprennent à demi-mot et la saveur de leurs échanges repose beaucoup sur leur laconisme.
L'humanité du personnage, jointe à sa lucidité et au courage d'affronter la vérité, est peut-être sa faille et l'origine d'un vertige qui le conduira au suicide-exécution. Dès le début del'enquête sur les meurtres, on est frappé par sa façon de se mettre à la place des autres pour comprendre ce qui s'est passé. Dans la maison de Bergues, restée ouverte après son départ précipité, il s'assoit à la place du braconnier, refait les gestes qu'il a dû faire, puis emprunte l'itinéraire qu'il a emprunté pour aller à la rencontre de son destin. S'interrogeant sur les mobiles du tueur, il...
tracking img