Analyse du secteur bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1489 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
I.L’offre

1. Les producteurs
Analyse Quantitative
Le secteur Bancaire en France est un secteur oligopolistique car il y a un petit nombre d’offreur dont :
La BNP Paris Bas (PNB 38.82 mds) , La société Générale(22.8 mds), Le CIC (4.67 mds) , la Banque Postale (5.54 mds)mais aussi des groupe bancaire tel que la BPCE ( banque populaire et la caisse d’épargne 18.7 mds) et le Crédit Agricole (dont le LCL 26.4 mds)


Leader : BNP
Challenger : LCL (Filiale Crédit Agricole), Société Général
L'outsider : BPCE
Le suiveur : Banque Postale
Le sortant : CIC


Analyse Qualitative
BNP : Le taux de notoriété assistée des particuliers s'élève à 92% en Belgique, 86% au Luxembourg, 43% en Italie. Pour les moyennes et grandes entreprises, cette notoriété est de 99% en Belgique, 100% au Luxembourg, 89%en Italie. L'image du groupe, dans les pays où il est connu, est positive: BNP Paribas apparaît comme une banque puissante, sérieuse et compétente.
Société Générale : la Société Générale (-11 2013). La banque rouge et noire, qui subit toujours le poids de l’affaire Kerviel fait parti désormais parti des 3 marque les moins apprécié en France c est aussi la seule Française poursuivie par la justiceaméricaine dans le cadre du scandale du Libor.


Notoriété : Information non disponible, on suppose cependant que les entreprises disposant de fortes notoriétés sont celles qui ont le plus de part de marché (ceci n’est pas toujours vrai mais fortement identique)
Stratégie d’action :
Produit : Service : Epargne et distribution de billets ainsi que paiement par carte ou par chèque
Prix :Abordables : taux d’intérêts et rémunération du capital
Distributions : DAB (Distributeurs Automatiques)
Communication : Publicité télévisées, affiches, radios
Atouts et inconvénients des services concurrents :
Atouts :
Produit : Service : Epargne et distribution de billets ainsi que paiement par carte ou par chèque
Prix : Abordables : taux d’intérêts et rémunération du capital
Distributions :Accessibilité en grand nombre des DAB et des agences à dispositions : circuit large
Communication : de masse : touche un grand nombre de la population
Inconvénients :
Produit : Service : Aucun
Prix : Pas abordables pour certaines personnes, et cela diffère selon les banque
Distributions : Manque de billets ou panne
Communication : Peut être davantage incitative et pas assez personnalisée pour certainesbanques
2. La distribution

Les banque sont accessible par le canal de notre choix en effet il y a différent canaux tel que les agences, les distributeurs, les centres d’appels ou encore Internet et Internet mobile via les applications sur iPhone, iPad et Android pour certaines banques.

II. La demande

Certaines informations ne peuvent être communiquées du fait du manque et de l’indisponibilitéd’informations des sources diverses utilisées, nous communiquerons et étudierons donc les éléments possibles.
Le profil type du client: Ce sont les hommes comme femmes, les jeunes de 18 ans et plus disposant d’un compte bancaire ainsi que les jeunes de 16 ans qui peuvent disposer d’une carte de retrait.
La Segmentation: La segmentation dans le domaine bancaire est une segmentation différenciée puisqueles banques proposent des offres différentes selon les types de client et son besoin :
Entreprises : PME PMI pour leur besoins d’investissement
Particuliers : Jeunes (avec l’offre du Livret Jeune, crédits étudiants …), Adultes (souvent les crédit pour l’immobilier … ), Seniors (épargne retraite … )
Professionnels (Cadre rémunération de leur épargne souvent afin d’investir)
Etat (dettes)


AnalyseQualitative
2.3.1 Qui consomme ?
Prescripteur : Le prescripteur ici peut être obligation d’emprunter par exemple dans le cadre d’études supérieures payantes, ou un conseil pour épargner ex : parents vis-à-vis de leurs enfants ect … Ici nous ne pouvons identifier un prescripteur en particulier car tout dépend de la situation et des motivations à l’acte de l’épargne. Cela peut être par...
tracking img