Analyse du sonnet ii de louise labé

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (547 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans ce sonnet, Louise Labé s’adresse à son amant et le blâme de son malheur. Dans la première strophe, elle exprime sa déception envers l’homme qu’elle a longuement attendu et désiré. Dans laseconde strophe, elle se lamente sur son sort et se plaint de ses douleurs causés par un amour non partagé. A la troisième strophe, elle appelle l’homme qui la domine et dont elle est follement amoureuse. Ala dernière strophe, elle pleure son amour vainement perdu et qui n’a plus d’effet sur son amoureux. Elle le porte responsable de sa situation car il l’a aimé puis l’a privé de cet amour. Ce poèmelyrique est sous forme de deux quatrains et de deux tercets, ce qu’on appelle un sonnet. L’utilisation de l’apostrophe « Ô » traduit les douleurs du poète, aussi la présence fréquente des virgules etl’emploi de la première personne du singulier («je me plains») viennent pointer la souffrance résultante de l’amour qu’éprouve Labé envers son amant.

Premièrement, l’amour non réciproque afflige àLabé douleurs et souffrances. En effet, les deux premiers quatrains sont présentés sous forme de phrases exclamatives pour appuyer la force de ce sentiment de souffrance. Elle utilise, aussi,l’apostrophe: « Ô beau yeux bruns», « Ô regards détournés» pour interpeller cet amant désintéressé qui lui porte aucune importance et qui dévie ses yeux à sa vue. Par ailleurs, les mots utilisés à la deuxièmestrophe : « tristes plaintes », « obstinés », « perdus », « dilapidés », « mille morts », « pire maux », forment le thème de la douleur. Effectivement, le poète est torturée par cet amour non mutuel,elle se plaint de son sort et regrette [« les larmes répandues, le temps perdus et les peine dilapidées »]. Aussi, le pléonasme : « Ô noires nuits » est utilisé pour montrer le calvaire du poète quiendure les nuits amères et sa souffrance infinie.
Deuxièmement, la Belle Cordière décrit son désir envers l’homme qui l’a fait souffrir et qui brule son âme. Dans le neuvième vers, elle fait une...
tracking img