Analyse du tableau " le repas chez lévi ".

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (541 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le repas chez Lévi :

« Le repas chez Lévi » premièrement appelé « " La Dernière Cène ", est une peinture du célèbre peintre appartenant au XVI siècle ; Paolo Callari, mieux connu sous le nom deVéronèse, artiste originaire d’Italie, pays berceau de la Renaissance. Cette œuvre fut peinte en 1573, son auteur utilisa la technique de l’huile sur toile sur une dimension de 5,55 m par 1,31m, soit unegrande superficie pour représenter la scène biblique du nouveau testament c'est-à-dire « la cène », le dernier repas avec ses apôtres de Jésus, imposé ici comme le personnage principal sur cettetoile. Cet épisode de la Bible, à été reprit de nombreuse fois par d’autre peintre que Véronèse, à qui la sienne est aujourd’hui exposée au Galleria de l’Académie de Venise.

Comme la plupart desartistes de l’époque renaissance, Véronèse a utilisé les lignes de partages afin de diviser sa peinture en trois parties quasi-symétriques, ainsi que les lignes de fuites déterminants la position ducarrelage et de l’hôtel, qui convergent sur 3 personnages principaux, à savoir ; Juda, Jésus et St Pierre. Ils forment à eux trois une sorte de boucle triangulaire fermée : St Pierre regarde Judas qui à sontour échange un regard avec Jésus tenant par la main St Pierre se qui crée cet effet. L’artiste a joué sur les contrastes sombres et lumineux. L’arrière plan est caractérisé par deux couleurs ; lejaune et le bleu verdâtre sur lesquels la lumière opère. Tandis que sur le premier plan la foule à l’exception de Juda, Jésus et St Pierre est dans l’obscurité. Il y a là sans doute un jeu d’ombre pourles mettre en avant. Comme si la bêtise humaine obstruait toute la vie sur terre alors que plus l’on se rapproche du ciel, de Jésus la vie s’éclaire, s’améliore. La Cène de Véronèse ne se déroule pasdans une auberge de Palestine comme se qui est conté dans la Bible mais dans un riche palais d'architecture classique inspiré pas ceux de l’architecte Andrea Palladio. Il n’y a ici aucuns soucis de...
tracking img