Analyse du ventre de l'atlantique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2773 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LITTÉRATURE ET SOCIÉTÉ FRANCAIS DOSSIER DU GROUPE N°6 |

SOMMAIRE DU DOSSIER
I) BIOGRAPHIE ET BIBLIOGRAPHIE DE L'AUTEUR
II) GENRE DE L'OUVRAGE
III) RÉSUMÉ DE L'OEUVRE
IV) UN PEU D'HISTOIRE
V) EXPLICATION DU TITRE
VI) DISPOSITIF NARRATIF
VII ) REGARD DE L'ETRANGER SUR LA FRANCE
VIII) TONS ET STYLES
IX) AUTRES ASPECT INTERESSANTS
X)QUATRIÈME DE COUVERTURE

I)BIOGRAPHIE ETBIBLIOGRAPHIE DE L'AUTEUR
Voici une brève description de sa vie et quelques exemples de ses œuvres littéraires.
Fatou Diome est une écrivaine sénégalaise, née à Niodior, un petit village sur une île en province, en 1968. Pendant son enfance, elle délaissa très vite le « travail des femmes » (faire la cuisine, tomber enceinte.), pour s'intéresser au savoir. Elle fait ses études primaires sur l'île, sousles encouragement et la protection de sa grand-mère. Puis, en 1981, elle part étudier dans la capitale, et y fait ses études de collège et de lycée. Une fois ses études finies, elle tombe amoureux d'un français avec lequel elle va se marier. Elle émigre en France avec son mari, mais la famille du mari ne l'accepte pas, et bientôt, elle divorce.
Devenue une exilée, avec l'impossibilité deretourner chez elle (où les moqueries l'attendent), dotée de moyens finaciers très réduits, elle va fortement s'inspirer de sa condition, alors, pour écrire ce livre. Mais Fatou Diome ne se laisse pas aller: en 1994, elle s'installe à Strasbourg. Elle y étudie pour avoir son Doctorat ès Lettres. Une fois son diplôme en poche, elle retourne au Sénégal, où elle enseigne brièvement, et récolter lesdernières informations pour son roman.
En 2003, le Ventre de L'Atlantique, son premier roman, fortement autobiographique, lui vaut un grand succès.
Vinrent ensuite Les Loups de l'Atlantique (2002), Kétala (2006), Inassouvies, nos vies. (2008), Celles qui attendent (2010), etc... Ces livres contribuèrent à sa notoriété, ce qui fait d'elle une des plus grandes écrivaines sénégalaise contemporaine.

II)GENRE DE L'OUVRAGE
Le ventre de l’atlantique est un roman autobiographique. Cela veut dire que ce roman est inspiré de faits réels, qui ont eu lieu dans la vie de l’auteur, avec des arrangements littéraires. De ce fait, ce roman à une très grande part de réalité.

III) RÉSUMÉ DE L'OEUVRE
Il y a un match de football opposant les Italiens contre les Hollandais. Il est visionné par deuxpersonnes, qui vivent dans deux pays différents : Salie, une jeune Sénégalaise qui vit en France, et son frère Madické, qui vit au Sénégal à Niodor. C’est à ce moment là, que l’on apprend que Madické est passionné par le foot depuis son enfance, et que son rêve est de jouer dans l’équipe nationale d’Italie, comme son idole Maldini. Et pour le réaliser, il veux émigrer en France, et fait tout pouraugmenter ses chances.
Mais malheureusement, le football n’est pas la solution qui marche tout le temps : Moussa, natif de l’ile de Niodor, est partie en France jouer au foot légalement, grâce à un entraineur. Mais il n’était pas assez bon, et se retrouva sans papiers. Il va se faire arrêter dans le port où il travaillait, et rentrer à Niodor. Il fut mal accueillis par tous les habitants, et décida de sejeter à la mer.
Mais il y a un homme qui a réussis au village : l’homme de Barbès. Il a réussis à faire fortune en allant en France, et après en avoir profité, il se rendis ensuite dans son village, ramenant télévision, meuble luxueux, et autre objet ayant de la valeur. Tout le monde l’écoute, notamment les enfants, et il incite par ses discours les villageois à émigrer en France, car il raconteque c’est le paradis en France.
Salie connaît très bien la France, et l’accueil qu’il y a là-bas : après avoir finis ses études au Sénégal, elle décide d’aller en France, légalement. Arrivé la bas, elle est accueillie très froidement par les autorités de l’aéroport. Pourtant, personne ne la croit, personne ne fais vraiment attention à elle : pour les habitants du village, lorsque l’on viens...
tracking img