Analyse ergonomique poste de travail conditionnement nems

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiabilité humaine

Etude Ergonomique

Etude Ergonomique

Une entreprise du secteur alimentaire subissant une forte concurrence cherche à réduire ces coûts de production. Le produit fabriqué a une durée de conservation comprise entre 20 et 42 jours.

La demande émane à la fois de la direction de l’entreprise et des opérateurs de la ligne Nems. Le poste étudié a une importance particulièrecar il s'agit de la dernière étape de contrôle d'étanchéité du conditionnement qui permet d'assurer 30 jours de conservation.

Ce poste a un taux de non conforme très important (6,25% des produits contrôlés). De plus, ce poste de travail est considéré comme le plus pénible et le plus complexe de la ligne des nems.

Deux objectifs à travers cette étude :
( Diminuer le taux de non conformes ;( Améliorer les conditions de travail de ce poste.

1. Pré diagnostic
1. Analyse du contexte

( Activité économique et commercial
Cette entreprise fait partie d’un groupe français employant 2300 personnes et ayant un chiffre d’affaire de 500 millions d’euros.
L’entreprise dans laquelle l’étude a été réalisée subit une forte concurrence, qui l’oblige à chercher à réduire ses coûtsde production.

( Processus de fabrication
La ligne de conditionnement est composé de plusieurs postes : fabrication de nem, de friture, de conditionnement en barquettes, de contrôle de barquettes et de palettisation.
La ligne de production assure la fabrication de trois types de nems (des nems de 35 grammes, de 70 grammes, de 90 grammes), conditionnés dans deux types de barquettes(petites et grandes barquettes).

2. Analyse de la demande

Cette étude émane à la fois de la direction et des membres de la ligne de conditionnement de nems.
La direction de l'entreprise estime que le taux de non conformes en sortie de ligne est encore trop important (6,25% sur un contrôle statistique) malgré un recyclage de 12% du volume produit détecté par l'opérateur.
Pour les opérateurs,ce poste est pénible et complexe. Il demande des efforts important tant sur le plan physique que visuel. (plaintes de douleurs aux poignets et maux de têtes)

2. Analyse du travail

1. Analyse de l'activité de l'opératrice de contrôle

Les opératrices réalisent des contrôles non demandés dans la fiche de poste
• Contrôle qualité visuel des nems ;
• Contrôle du nombre de nem parbarquette ;
• Mise au rebut de toutes barquettes avec une miette malgré la limite acceptable (rupture cordon inférieur à 3mm)

Certaines opérations demandées dans la fiche de poste ne sont pas réalisées :
• Test de l’étanchéité par pression sur le film supérieur ;
• Ne remet pas la barquette à l’endroit avant départ pour palettiseur ;
• Pas de contrôle sur les plis et bulles ;L'opératrice écarte de manière systématique les barquettes qui ont une miette. Il est bien précisé dans la fiche de poste qu'une limite acceptable inférieur de 3mm sur le cordon étanche.

A partir des deux vidéos, nous pouvons identifier les activités de la manière suivante :

| |Contrôle |Recyclage |Stock tampon |
|Vidéo contrôle|75 s |37 s |5 s |
| |64% |32% |4% |
|Vidéo Stockage |25 s |17 s |26 s |
| |37% |25% |38% |

2. Syntheses interviewopérateurs
Les interviews réalisées auprès des opératrices font ressortir un certain nombre d’élements :
• Travail dans le froid l’hiver ;
• Difficile de suivre la cadence lors des productions en petites barquettes ;
• Douleurs physiques aux poignets ;
• Fatigue importante en fin de journée + maux de tête ;
• Communication par « cri » et "tapage...
tracking img