Analyse et commentaire de : le malade imaginaire joué par la comédie française et des femmes savantes joués par la comédie française

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (789 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
II. Analyses et commentaires

1) Le malade imaginaire de Molière, par la comédie française (DVD)

Il s'agit d'une comédie en trois actes écrite par Molière, il s'agit d'ailleurs de sadernière œuvre. La pièce a été créée le 10 février 1673 par la troupe de Molière au théâtre du Palais-Royal. Ici, Le Malade Imaginaire est interprété par la Comédie Française en 1976 sous la direction deJean-Laurent Cochet. Le spectacle dure environ une heure quarante cinq minutes.
Argan (Jacques Charon) se croit toujours malade ; sa femme Béline (Bérengère Dautun) lui dispense des soinsattentifs, mais n'attend que sa mort pour pouvoir hériter. Il se fait faire des saignées et prend toutes sortes de remèdes, dispensés par des médecins pédants et soucieux davantage de complaire à leurpatient que la santé de celui-ci. Angélique (Catherine Hiegel), sa fille, aime le beau Cléante (Jean-Noël Sissia) -ce qui mécontente Argan car Cléante est pauvre. De plus, il préfèrerait voir sa fillemariée à Thomas Diafoirus (Philippe Rondest), le fils de son médecin Diafoirus (Jacques Eyser)...
Le décor de Jacques Marillier est très réaliste. Il réprésente la chambre à coucher d'Argan, avec unmobilier qui montre sa richesse. Côté cour, on peut voir le lit d'Argan et à côté une étagère où il pose tout ses médicaments. Côté jardin, il y a une petite table avec deux fauteuils et tout à fait àgauche, on voit une grande cheminée. Quant aux costumes, ils correspondent à l'époque où la pièce a été écrite. Ils sont simples. Argan porte une chemise de nuit et un peignoir de couleur claire aussiqu'un bonnet de nuit. Les femmes portent de belles robes amples de couleur vive (rouge, verte, bleue...). L'éclairage est identique sur tout l'espace scénique. Il y a douze comédiens qui jouent cetteœuvre. Ils font de grands gestes et ont des expressions faciales remarquables. Enfin, on peut ajouter qu'il y a de la musique (Michel Magne) quand les personnages ne parlent pas.

Mon avis :...
tracking img