Analyse film memento

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1258 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Langage Cinématographique

Analyse du film « Memento »

de Christopher Nolan

Séquence choisie (du début du film à 11min06)

Introduction

Dans cette étude, nous essaierons de porter une analyse critique détaillée du film Memento. Ce film, du courant néo-noir américain reprend les artefacts classiques de ce genre : un anti-héro armé jusqu’au dent, dépressif, seul et qui se prépareà mener une enquête sur un crime commis sur la personne de sa femme. Selon Floriane Lopez, journaliste littéraire française :

« Esthétiquement, les films néo-noirs mettent en valeur la théâtralisation de la scène sociale et gravitent autour d’un noyau fondamental : la violence comme mode de conduite devenu banal pour des hommes ordinaires et amers. L’usage de la fragmentation souligneune perte de cohésion sociale et un renversement des codes. Le film néo-noir nous invite à prendre conscience des artifices d’une civilisation de spectacle où l’homme disparaît, contaminé par la dictature d’une image impersonnelle. » 

Notre attention portera exclusivement sur l’élément de langage suivant : la temporalité. En effet, si il y a un long métrage ou il serait intéressant d’étudiercet élément, c’est bien celui de Memento. Nous nous intéresserons plus particulièrement à la séquence d’introduction du film puisque l’intrigue commence dès les premières minutes du film.

Le récit nous parle donc de l’histoire d’un homme assoiffé de vengeance, désireux de retrouver les meurtriers de sa femme. Seul inconvénient, il ne possède plus de mémoire à court terme. Il doit donc inscrireles éléments de l’enquête sur différents support afin qu’il puisse reconstruire sa mémoire artificiellement. C’est à cet instant que l’étude de la temporalité devient intéressante. En effet, le cinéaste use du système de flashback afin de montrer et d’expliquer les faits.

Analyse

Concernant la temporalité filmique, on retrouve ici la structure classique d’un long métrage américain, avecun film divisé en trois parties distinctes : l’introduction, l’intrigue et la conclusion. Cependant, il est à noter que l’intrigue démarre assez vite dans le film (dès les premières minutes). A contrario, c’est bien la temporalité du récit qui sort de l’ordinaire et c’est sur cela que nous nous attarderons lors de notre étude critique.

L’une des particularité de ce film est de toute de suiteprésenter le dénouement puisque l’on observe Leonard (Guy Pearce) le protagoniste principale assassinait Teddy Gammell (Joe Pantoliano). On comprend assez vite que le cinéaste va déstructurer la temporalité de l'histoire grâce au système de paraphrase. En effet, dès la première scène, le montage en lecture inversé nous amène quelques instants plutôt puisque l’on voit certains éléments du décor partirà la renverse tels que le sang qui coule, le pistolet qui revient dans les mains de Leonard ainsi que Teddy qui revient à la vie. Ainsi, tout ce que le personnage fait ou dit doit être montré visuellement tel un élément de preuve.

La datation quant à elle est très difficile à faire puisque le montage déconstruit non linéaire a pour but de déstabiliser les repères du spectateur en usant dumanque de logique.

On peut parler ici d’un récit qui présente des personnages qui monologuent ou dialoguent. On comprend qu’il y a une certaine égalité entre le temps du récit et le temps de l'histoire. Le temps du récit avance dans le temps alors que celui de l’histoire recule. Cette scène est essentielle puisqu’elle a également pour but de synthétiser les informations les plus importantesnécessaires à la compréhension de l'intrigue, une mise en place de l’intrigue si vous préférez. Le jeu des filtres de couleurs est également un élément central de l’utilisation particulière de la temporalité par Christopher Nolan.

La première scène est en couleur mais elle est immédiatement suivie par une scène en noir et blanc dans lequel nous voyons Leonard, dans une chambre de motel,...
tracking img