Analyse filmique - le cuirassé potemkine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 6 (1276 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 10 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CUIRASSE POTEMKINE :
Scène de l'escalier d'odessa.

Le cuirassé potemkine ou « Bronienocets Potiomkine », titre original du premier film de Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein est projeté pour la première le 21 décembre 1925 au Théâtre Bolchoï de Moscou.
Quand Eisenstein se voit confier la réalisation L'Année 1905 ( qui deviendra Le Cuirassé Potemkine ), par le comité pour la commémorationde la révolution de 1905, il a déjà l'expérience d'un premier long métrage La Grève, outil de propagande, ayant reçu la médaille d’or de l'exposition des Arts Décoratifs à Paris dès sa sortie en 1925.

Cette demande du parti vient à la suite de la mort de Lénine en 1924, mort qui mit son unité en péril. L'URSS est en pleine période de crise économique malgré ses veines tentatives de nouvellespolitiques.(NEP instaurée par Lénine en 21).

Qui plus est, l'opposition trotskiste rajoute à ce climat de tensions un pression supplémentaire quand au Bolchevisme.

C'est dans cette optique que le parti demande à Eisenstein, populaire en 1925 et qui plus est membre de l'armée rouge, de redorer le blason du Bolchevisme dans un nouveau film.

La scène que nous allons voir est celle del'écrasement de la mutinerie d'Odessa par l'armée impérialiste Tsariste.

Cette scène se situe aux 2/3 du film : après que les matelots du Potemkine se soit révoltés contre le commandement et pris le contrôle du navire,ceux-ci ramènent à terre un matelot mort pendant la lutte sur le cuirassé.

Celui çi est voué en héros de la révolution par la population d'Odessa qui vient lui rendre hommage,et qui va jusqu'à approvisionner le bateau en vivres.
La répression par l'armée Tsariste commence.

Sachant que l'origine de ce film (noir et blanc muet) tient à la demande du parti , on est en droit de se demander par quels moyens Eisenstein va t il ressusciter au sein de son spectateur cet élan révolutionnaire propre à l'année 1905.

Nous allons voir dans un premier temps l'unificationdes différentes masses, qui est dans une seconde partie, au service de la coalition révolutionnaire contre l'impérialisme militaire de l'armée blanche.

La Scène commence par la joie de la masse sociale. Celle-ci assiste à l'approvisionnement du Cuirassé. Un zoom s'effectue au niveau des plans: on passe du plan d'ensemble sur la masse en liesse,puis a un ½ ensemble , jusqu'à passer en revuedifférents personnes en plans rapprochés.

Pendant ce passage descriptif beaucoup de symboles nous sont montrés: la mère et la fille,l'austère au voile noire et la coquette au parapluie blanc,toute deux symboles de la bourgeoisie, le cul de jatte, La vieille qui engage l'enfant à saluer le drapeau, sans doute rouge, au sommet du mat du cuirassé.

Grâce a ses nombreux plans sur toutes les classespopulaires,Eisenstein pré monte ici l'idée de lutte des classes, ce soutien solidaire de la révolution bolchévique. Il s'agit aussi de l'objet cinématographique de son œuvre : Réaliser l'histoire des masses, pour divertir les masses, et atteindre le plus grand nombre de couches sociales (propagande de 1925).

Pendant ces brefs plans présentant toutes les strates d'Odessa , les images sontaccompagnées d'une musique festive et joyeuse, ainsi qu'une mélodie entrainante.

Cette Scène d'Odessa peut être coupée en deux parties antagonistes.
Premièrement de part le montage, le mot « soudain » apparaît après la vision du drapeau communiste.
Il agit comme séparateur, déclencheur de se qui s'ensuit, c'est à dire la répression sanguinaire sans pitié de l'armée tsariste.
La première imagenous montre l'ombre des soldats, ombre de la mort.
Les soldats descendent les marches en ligne géométrique bien ordonnée.
En outre aucun plan présentant les soldats ne montre leur tête. Ce choix de cadrage les déshumanisent. Il en résulte une impression de robot assassin ne pouvant s'arrêter qu'après en avoir tuer le plus grand nombre.
L'antagonisme de cette partie avec celle de la population...
tracking img