Analyse finale philo 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2615 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis bien longtemps, plusieurs questions se posent à savoir ce qu’est vraiment l’être humain. Plus le temps avance plus il y a de suggestions. En effet, certains philosophes ont réfléchis à la question et à l’aide de plusieurs étapes, sont arrivés à quelques conclusions. Donc, ce texte portera sur la vision de l’être humain selon Descartes, Nietzsche, Heidegger et Sloterdijk. Pour ce faire, lesorigines de la technique moderne ainsi que son développement joueront un rôle primordial pour comprendre l’être humain.

Tout d’abord, avant de parler de la technique moderne, il serait utile d’introduire la technique, simplement. Cela occupe une place très importante dans l’existence de l’être humain, elle est omniprésente. Il ne s’agit pas d’une technique en particulier, mais plutôt d’unconcept qui inclus toutes les manifestations et les objets nous entourant. Elle est mise en place pour faciliter la vie, surmonter les obstacles et avancer. Son origine provient toujours d’un besoin, ou d’une idée. Par exemple, nous avons l’avion puisque nous avions un besoin de voyager et cela facilite le transport. La technique est aussi utilisée afin d’atteindre certains buts, pour l’intérêt del’être humain.
Par ailleurs, il existe deux sortes de techniques, la traditionnelle et la technique moderne. Pour ce qui est de la technique traditionnelle, il s’agit d’une technique ancienne qu’on a pu héritée et qui peut être encore d’actualité. Puis, il y a la technique moderne. Celle-ci est apparue avec les progrès de l’industrialisation et son importance s’est agrandi durant le dernier siècle.Martin Heidegger (1889-1976), un philosophe allemand, éclairera la question de la technique moderne. Il déclare que la technique est une façon de faire voir ce qui n’apparait pas, il s’agit d’un mode de dévoilement. Pour avoir recours à ce dévoilement, la nature est poussée à livrer ses ressources. En effet, la technique moderne utilise la provocation pour arriver à cette fin et ainsi, faire voirla nature comme fonds. En ce qui concerne le fonds, il peut être perçu comme étant un réservoir de choses disponibles qui peuvent être utilisées à n’importe quel moment, ce que nous appelons aussi les ressources naturelles. Le fonds aide l’humain à comprendre la nature en lui donnant un sens particulier. De plus, il faut savoir que l’être humain est lui-même provoqué à provoquer la naturepuisqu’il est celui qui comprend les choses, il comprend l’être, il y est ouvert et il est disponible à recevoir cet appel à la provocation de la nature. Ce dévoilement du réel dont l’être humain est appelé par la provocation, qui dévoile le réel comme fonds, est nommé : L’Arraisonnement. Il s’agit ici de l’essence de la technique moderne. Selon Heidegger, la technique n’est pas dangereuse au départ, ellel’est à cause de l’ignorance de ce qu’elle est réellement.

Par la suite, afin d’élucider ce qu’est l’origine de la technique moderne, l’analyse de son développement sera inévitablement abordée par les idées sur l’être humain établies par Descartes et Nietzsche. Alors, le philosophe René Descartes en est arrivé à trouver que l’être humain est en fait une substance pensante. Pour atteindre cetteconclusion, il a dû passer par plusieurs étapes de réflexion. Il faut savoir que Descartes avait pour but d’obtenir des connaissances certaines. Il a donc créé la méthode cartésienne qui est composée de quatre préceptes. Le premier est d’éviter de juger trop vite, c’est-à-dire d’éviter les préjugés afin d’émettre son propre raisonnement. Le deuxième est de ramener un problème complexe à sescomposantes simples. Par exemple, il ramena la nature à ce qu’elle est réellement, la matière. Ensuite, il déclara que la matière est aussi de l’étendue. Puisque dans la nature il y a aussi du mouvement, Descartes fit le lien entre l’étendue et le mouvement puisque les deux sont mesurables donc, ils sont exprimables par des nombres. En somme, Descartes trouva l’essence du réel, la mathématique....
tracking img