Analyse financière du groupe l'oreal

Pages: 7 (1658 mots) Publié le: 21 mars 2011
L'Oréal est le 1er groupe cosmétique mondial. Son Chiffre d’Affaires (CA) se répartit ainsi :
• produits cosmétiques (93%) vendus au travers de la grande distribution et de la vente à distance (52,6%), de la distribution sélective (25,1%), des salons de coiffure (14,7%) et des pharmacies (7,6%).
• produits dermatologiques (2,8%) assurée au travers des Laboratoires Galderma.
• lesolde du CA (4,2%) concerne les produits cosmétiques d'origine naturelle.
Le Chiffre d’Affaires se répartit à hauteur de 43.6% en Europe de l'Ouest, 24.4% en Amérique du Nord et 32% dans le reste du monde.
De part sa taille et son importance dans l’industrie française, il convient de savoir si le groupe L’OREAL a la structure financière pour poursuivre son développement ? Nestlé, en étant undes actionnaires principal du groupe, a-t-il fait le bon pari ?
Pour tenter de répondre à ces questions, une analyse de l’activité sera effectuée suivi de l’étude du financement du groupe en comparant les chiffres dans le temps. Les groupes Procter & Gamble, Unilever et LVMH semblent être les principaux concurrents de L’OREAL ; cela nous permettra donc de faire une comparaison dans l’espace.I- ETUDE DE L’ACTIVITE DE L’OREAL

1. RESULTAT DE L’ACTIVITE

Les ventes augmentent d’environ 10 % sur les quatre années observées et sur l’ensemble des continents, de manière générale. Cette progression est nettement plus marquée que celle du marché cosmétique mondial, du fait d’une croissance interne solide, complétée par plusieurs acquisitions stratégiques.
L’Oréal crée une MargeBrute d’Autofinancement (MBA) relativement stable dans le temps. En 2009, elle est largement positive ce qui permet de couvrir les variations de BFR, de rembourser les dettes financières, de verser des dividendes et d’investir par autofinancement. En effet, 29 % de la MBA est destiné à financer la croissance interne et 31% en moyenne sert à financer la croissance externe. Si l’on compare le taux demarge brute (MBA/CA) avec le reste du secteur, on remarque que L’Oréal est en dessous de la médiane du secteur (15.65% contre 17.43% pour 2008). Concernant ce ratio, le secteur est relativement homogène avec des valeurs variant de 10% à 25% ; L’Oréal se situe donc dans la moyenne haute avec un taux de marge brute très convenable.
Les résultats ont diminué d’environ 30% depuis l’exercice 2007.Ainsi, le CA a augmenté et le résultat net a baissé ; cela est principalement du à des frais commerciaux (+12%), de recherche et développement (+14%), et promotionnels (+13%) plus importants. La crise et ses effets étant importants pour un groupe de cosmétique et de bien-être, L’OREAL a renforcé sa communication et ses actions pour en atténuer les effets. Cela démontre la volonté du groupe deconserver une part de marché stable notamment pour rassurer les investisseurs.

2. MOYENS POUR GENERER L’ACTIVITE

Concernant les flux d’exploitation, on remarque que le montant des amortissements s’accroît sur les 4 années étudiées (+32%). Cette hausse est générée par l’effort d’investissement ; en effet, le total net des immobilisations (corporelles et incorporelles) a augmenté de 6% entre 2006et 2009.
Concernant les flux d’investissement et de financement, les opérations liées aux cycles d’investissement ont représenté 72% des flux générés par l’activité. Cependant, on constate que le rapport MBA/cycle d’investissement est important, ce qui ne laisse pas une marge de manœuvre importante en termes de cycle de financement, si le groupe ne veut pas détériorer sa trésorerie. Ainsi,L’Oréal poursuit un effort d’investissement assez stable dans le temps avec environ 5 % de son CA. On constate que le poste le plus consommateur de ressources est le poste « incidence des variations de périmètres » puisque L’Oréal tente de développer sa stratégie de croissance externe.
De plus, concernant les ratios de rotation (fournisseurs, stocks et créances clients), on se rend compte que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse stratégique du groupe l'oréal
  • Analyse financiere l'oréal
  • Analyse financière l'oréal
  • L'oréal analyse financière
  • L'oreal analyse financière
  • Analyse Financière du Groupe Michelin
  • Analyse financière du groupe danone
  • Analyse financière des groupes et consolidation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !