Analyse financière louis vuitton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 6 (1284 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
ANALYSE FINANCIÈRE DE LOUIS VUITTON

[pic]

INTRODUCTION
Résumé :
Entreprise : Louis Vuitton Malletier
Date de création : 1854
Secteur d’activité : malles, maroquinerie, prêt-à-porter, souliers, montres, joaillerie, textiles, écriture, accessoires, lunettes de soleil.

Historique :
Louis Vuitton malletier a vu le jour à Paris en 1854, et a bâti sa légende autour du voyage en créant desbagages, sacs et accessoires novateurs élégants et pratiques. Un siècle et demi après, la légende demeure, doublée d'une renommée internationale grâce à l'image de la toile Monogramme qui depuis 1896 connaît un succès sans pareil et figure parmi les éléments fondateurs du luxe moderne. L'innovation rythme l'histoire de Louis Vuitton.
En effet, sans jamais renier son savoir-faire artisanal, LouisVuitton a investi ces nouveaux domaines d'expression que sont le prêt-à-porter, les souliers, les montres et la joaillerie. Sous la direction artistique de Marc Jacobs, le succès ne s'est pas fait attendre et la reconnaissance a été immédiate.
Innovation mais aussi tradition. La Maison est associée à de grands événements qui traduisent son goût de l'excellence. Le concours Louis Vuitton Classicest le rendez-vous incontournable des collectionneurs d'automobiles du monde entier. La Louis Vuitton Cup sélectionne le voilier challenger de l'America's Cup, la plus prestigieuse compétition de yachting international.
En perpétuelle expansion, Louis Vuitton compte aujourd'hui 15 ateliers de production, un centre international de logistique, plus de 390 magasins exclusifs dans le monde.Principaux concurrents :
Louis Vuitton malletier est une entreprise du luxe qui se base sur le secteur d’activité des malles, de la maroquinerie, du prêt-à-porter, des souliers, des montres, de la joaillerie, des textiles, de l’écriture, des accessoires, et des lunettes de soleil.
Un des principaux concurrents de Louis Vuitton sur ce secteur est Mont Blanc. En effet, Mont Blanc entreprise du luxedont la renommée n’est plus à faire, commence à se diversifier dans les années 90 et se positionne peu à peu sur les mêmes secteurs d’activité que Louis Vuitton.
Cela dit, nous n’avons pu trouver de rapports financiers sur Mont Blanc. Ainsi, afin de comparer l’activité de Louis Vuitton Malletier, nous prendrons dans notre analyse financière une entreprise dont l’activité nous semble se rapprocher leplus de celle de Louis Vuitton Malletier. Nous compareront donc nos données avec celles de Chanel.

I - Analyse de la rentabilité
SIG

CAF

Louis Vuitton malletier a vu son chiffre d’affaire augmenté d’environ 8,5% chaque année entre 2004 et 2007, soit une augmentation de 27% sur les 4 ans, cette augmentation traduit une hausse des ventes de la marque qui engendre elle-même uneaugmentation des approvisionnements (+25% sur 4 ans). La part du CA consacrée aux approvisionnements reste sensiblement la même au cours des 4 années 41%.
Cependant nous remarquons certaines « anomalies » dans le processus d’approvisionnement, en effet par exemple nous remarquons une très forte hausse de la production de l’exercice entre 2004 et 2005 de l’ordre de 45% avec en parallèle une hausse desconsommations de 8% en grande partie composé des autres achats et charges externes. Au contraire l’année suivante la production de l’exercice subit une diminution de 9% or les consommations augmente très fortement (15%). Le constat reste le même lorsque l’on intègre l’évolution du CA, en effet la production représentait 8,14% du CA en 2004, contre 10,91 en 2005 et 9,16% en 2006.
Nous remarquons demême une augmentation de la marge commerciale similaire à l’augmentation du CA, la marge commerciale représentant environ 50% du CA. L’augmentation de la marge commerciale étant moins importante que celle des consommations, la valeur ajoutée diminue légèrement lorsque l’on parle en termes de part du CA. Le supplément de valeur donné par l’entreprise aux biens et services provenant des tiers a...
tracking img