Analyse financiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN

Introduction .............................................................................................................................2

Section 1 : Présentation du besoin en fonds de roulement normatif ..................................3

Section 2 : Nature du besoin en fonds de roulement ………………………………………4

1 / A activité constante, besoin permanent …………………………………………………5

2/ Aactivité saisonnière, besoin partiellement saisonnier  ………………………………..6

3/ Conclusion : Besoin en fonds de roulement permanent et bilan économique  ………..7

Section 3 : Les ratios de rotation du besoin en fonds de roulement ………………………8

Les différents ratios  …………………………………………………………………………9

Section 4 : Le concept de besoin en fonds de roulement « normatif » …………………..12

Le coefficient depondération ou Ratio de structure ……………………………………..13

Section 5 : Les cas pratiques du BFR normatif …………………………………………..15

Cas n°1 ………………………………………………………………………………………15

Cas n°2 ………………………………………………………………………………………21

Cas n°3 ………………………………………………………………………………………26

Cas n°4 ………………………………………………………………………………………30

Section 6 : Les limites des ratios …………………………………………………………...33

SECTION 1 : PRÉNTATIONDU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT NORMATIF

Les variables les plus sensibles permettant de mesurer le risque de trésorerie sont les suivantes

➢ Taux d’endettement global

➢ Taux d’intérêt

➢ Rentabilité économique brute

➢ Part des crédits de trésorerie dans l’endettement

➢ Durée de crédit fournisseur

➢ Durée du crédit client

➢ Durée de stockageCes indicateurs ne sont, en fait, que des clignotants qui s’allument lorsque la crise est déclenchée.

A contrario, la méthode qui sera présentée ici permet de prévenir le risque de trésorerie. Elle procède d’un calcul du Besoin en Fonds de Roulement en fonction d’une norme qui est le jour de chiffre d’affaires hors taxes ; c’est pourquoi, on parle usuellement de calcul du Besoin en Fonds deRoulement Normatif.

L’expression « Besoin en Fonds de Roulement Normatif » trouve aussi son origine dans le fait que la méthode de prévision conduit à un calcul d’un Besoin en Fonds de Roulement d’Exploitation moyen. Autrement dit, le Besoin en Fonds de Roulement Normatif représente une tendance lissant les évolutions conjoncturelles du Besoin en Fonds de Roulement d’Exploitation.

[pic]La prévision de l’investissement implicite que constituent les besoins de financement liés au cycle d’exploitation permet de gérer la trésorerie. Rappelons toutefois que le Besoin en Fonds de Roulement d’Exploitation sera financé, en théorie, par le Fonds de Roulement net Global représentant la part des ressources globales affectées au financement d’exploitation.

Le déséquilibre financierapparaît lorsque le besoin de roulement lié à l’exploitation est financé par recours à des crédits de trésoreries.

Par ailleurs, le Besoin en Fonds de Roulement d’Exploitation a des effets directs sur l’Excédent de trésorerie d’Exploitation (ETE). En effet, les décalages d’une part entre produits d’exploitation et encaissements et d’autre part entre charge d’exploitation et décaissements concrétiséspar les Besoins en Fonds de roulement d’Exploitation ont des effets directs sur les flux de trésoreries d’exploitation.

ETE = EBE – ΔBFRE

SECTION 2 : NATURE DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMNENT

La démarche spontanée de tout analyste consiste à rapporter le besoin en fonds de roulement à l’activité de l’entreprise, afin de l’exprimer en pourcentage de la base d’activité choisie (leplus souvent le chiffre d’affaires hors taxes).

Le ratio= [pic]

Ce ratio traduit le fait que le cycle d’exploitation induit un solde net de besoins :

• Des capitaux sont «gelés» en stocks (coûts d’achat et coûts de production n’ayant pas encore aboutit à la vente des produits) ;

• Des fonds sont «gelés» en créances sur la clientèle (ventes non encore réglées par les...
tracking img