Analyse financiere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5102 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Société Inter Bancaire de Formation
الشركة ما بين المصارف للتكوين
Direction des Formations Thématiques & Spécifiques

Analyse du risque économique et financier de l’entreprise

Tout client sollicitant un crédit bancaire doit au préalable constituer auprès de sa banque un dossier de crédit.

Sur la base de ce dossier, le banquier procédera à uneanalyse critique de l’entreprise pour apprécier les risques encourus et décider s’il répond favorablement à la demande de son client.

L’analyse critique de l’entreprise consiste à établir un diagnostic économique et financier de l’entreprise.

Ce diagnostic permet au banquier de déterminer les forces et les faiblesses de l’entreprise, d’apprécier les risques et par voie de conséquence deprendre sa décision de crédit.

Le diagnostic économique de l’entreprise porte sur l’appréciation de l’entreprise dans son environnement économique.

L’analyse de la structure financière de l’entreprise, de sa trésorerie, de son activité et de sa rentabilité constitue le diagnostic financier de l’entreprise.

Avant de procéder au diagnostic de l’entreprise, le banquier s’assure que le dossierde crédit fourni par son client est complet.

Ce dossier doit contenir les documents de base suivants :

- la demande manuscrite du client précisant le montant, la durée, la destination du crédit sollicité et ses modalités de remboursement.

- les documents comptables des trois dernières années de l’entreprise certifiés conformes (les bilans et ses annexes, ainsi que les tableaux descomptes de résultats).

- les attestations fiscales et parafiscales à jour et apurées.
Selon l’importance de la taille de l’entreprise et la nature de son activité, le client doit joindre à sa demande d’autres documents, tels que, par exemple, ceux énumérés ci-après :

- une situation patrimoniale de chaque associé qui, en vertu de la forme juridique de la société, peuvent êtreengagés individuellement et solidairement vis à vis des dettes de l’entreprise sur leurs biens personnels.

- les documents comptables prévisionnels pour les grandes entreprises, ainsi qu’un plan de trésorerie prévisionnel.

- un état d’avancement des travaux pour les entreprises de réalisation notamment les entreprises de travaux publics.

- un exemplaire des marchés publics pourles entreprises sous contrat avec l’Etat.

- un état actualisé des stocks pour les entreprises sollicitant un crédit de financement de ses stocks.

- une situation fiscale et parafiscale (créanciers privilégiés). etc...

Par ailleurs, la documentation juridique remise par le client à l’ouverture de son compte bancaire (extrait du registre de commerce, statuts de l’entreprise, P.V.des conseils d’administration, lettres de pouvoirs des personnes habilités à la représenter) est réexaminée et éventuellement actualisée.

Une fois l’ensemble de la documentation en possession du banquier, celui-ci doit effectuer une visite chez le client pour apprécier sur les lieux de l'entreprise son état (locaux, moyens de production, stocks...) et son organisation.

Cette visite a,également, pour objectif de permettre au banquier de recueillir des informations sur les fonctions approvisionnement, production et commercialisation de l’entreprise.

Ainsi, le banquier dispose de tous les éléments d’appréciation pour entamer l’analyse critique de l’entreprise, s’il a confiance en son client.

Dans le cas contraire, l’analyse de l’entreprise est inutile et une réponse négative doitêtre donnée au client.
A- l’ANALYSE DU RISQUE ECONOMIQUE DE L’ENTREPRISE

Cette analyse porte sur des critères d’appréciations non financiers.

Elle a pour objectif de déterminer les caractéristiques de l’entreprise, d’identifier les particularités de son produit de vente (ou des services rendus), d’apprécier son marché et la conjoncture.

1. L’entreprise

Sur le plan juridique, le...
tracking img