Analyse "heureux qui comme ulysse" du bellay

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (795 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Lecture analytique de "Heureux qui, qui comme Ulysse, a fait un beau voyage"
de Joachim Du Bellay

Un point sur Du Bellay:Joachim du Bellay est un poète français né vers 1522 à Liré en Anjou,et mort le 1er janvier 1560 à Paris. Sa rencontre avec Pierre de Ronsard fut à l'origine de la formation de la Pléiade, groupe de poètes reconnus. En astronomie Pléiade signifie aussi grouped'étoiles.

Le Poème:
Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,
_Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,_
Et puis est retourné, plein d'usage et raison,
Vivre entre ses parents lereste de son âge !
Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village
Fumer la cheminée, et en quelle saison
Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,
Qui m'est une province, et beaucoup davantage?
Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,
Que des palais Romains le front audacieux,
Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :
Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,
Et plus que l'air marin la douceur angevine.

Poème mélancolique ( mélancolie à la mode au 16em siècle) --> Surtout dans la 2em strophe --> Questionlogique qui suit: Pourquoi cette mélancolie ?
Réponse: Manque du Pays Natale, éloge de ce qui le rend malheureux (le voyage)

I/ Mélancolie du poème
1) Lamentation
2em strophe: "Hélas !"-> expression d'un souffre, terme qui allonge le son "s" -> soupire + "!" -> expression d'émotion + à la fin du 1er hémistiche, donne une sorte de silence qui montre une certaine douleur.
2emstrophe: Une longue phrase interrogative qui commence par le futur ( d'habitude futur = certitude, mais avec forme interrogative = doute, incertitude qui renvoi à un certain mal-être) Il doute car il estmalade et il pense qu'il va mourir loin de chez lui --> pathétique voir même tragique.
"rêverai-je" -> répétition dans la strophe -> lamento (chant de lamentation) + enjambement (continuité) =...
tracking img