Analyse : "le temps de vivre" de boris vian

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4067 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
{draw:rect} {draw:rect} « LE TEMPS DE VIVRE »
L’Evadé
VIAN Boris
Petite présentation biographique.
Boris VIAN (1920-1959) était un écrivain français, un ingénieur des Arts et manufactures, un inventeur, un critique et un trompettiste de jazz, dissimulant sa personnalité littéraire sous de nombreux pseudonymes.
Il fut une des plus curieuses figure de St-Germain-des-Près (un hautlieu de la vie intellectuelle et culturelle parisienne) de l’après guerre, tout en dispersant son humour dans son théâtre, ses poèmes, ses chansons, ses nouvelles et ses romans (l’écume des jours, …). Son sens de la provocation, ses convictions, son intransigeance, son humour corrosif et une imagination poétique sans bornes en font une des figures marquantes de l’après-guerre. Il revendique le droità la légèreté humoristique, à la contradiction, à l’anarchisme, à l’individualisme.
Cet auteur disparu prématurément, laissant derrière lui une œuvre moderne et insolite, véritable patrimoine dont les générations suivantes n'ont cessé de s'inspirer.
Situation du poème
Vian entre dans les années cinquante avec la perspective d’un divorce, le procès de « J’irai cracher sur vos tombes »,l’échec de ses derniers romans et des traductions alimentaires. Ne croyant plus en son succès comme romancier ou poète, il consacre sa vocation comme parolier et se tourne vers le spectacle multiforme (cabaret, opéra, chanson, ….)
« Boris Vian ne voit pas de différence entre l’art de la poésie et celui de la chanson et prend place ainsi entre Trenet et Brassens ou Gainsbourg.
L’échec ou lescandale de ses romans lui a fermé cette forme « noble » et l’a donc orienté vers des exercices médiatiques où il s’est engagé à fond avec cette dynamique interne qui le poussait passionnément à la communication.
Poèmes et chansons à peu près libres de ponctuation témoignent de sa préférence des rythmes brefs, rapides,… de son goût des harmonies sonores, de sons sens de la musique qu’il écrit ou faitécrire à des amis complices. »
(Extraits tirés du livre_ « _Boris Vian : romans, nouvelles, œuvres diverses, La Pochothèque, 1991_ »)_
C’est en 1954 que, Boris Vian écrit « Le temps de vivre », dans lequel il s’interroge : «_ le prisonnier peut-il encore espérer de vivre pleinement ? _».
{text:soft-page-break} Il exprime la tristesse entremêlée de joie tout en faisant le portrait de labeauté fascinante du paysage. Car à travers lui, c’est la course d’un évadé qui, ayant trompé la vigilance de ces gardiens, profite une dernière fois de la relation qu’il tisse avec les merveilles de la nature afin de retrouver les personne qui lui sont chères.
Ce poème peut-être définit comme le profit de l’instant présent, le temps de vivre, jouissance par tous les sens du corps au mépris detous les dangers. La joie de vivre et les plaisirs des sens sont donc mis en valeur par la difficulté à vivre et l’imminence de la mort.
On peut rapprocher le thème principal : "Le temps de vivre" à autre poème écrit en 1952 : "Je voudrais pas crever", extrait d'un recueil de poèmes du même nom, publié en 1962.
{text:soft-page-break} Analyse de la forme
« Le temps de vivre_ »_ est un poèmequi a été chanté, la même année, par Philippe Clay sur une musique de Jean Mengeon (pianiste).
Celui-ci est composé 8 strophes de 4 vers libre courts, ceux-ci étant généralement des octosyllabes (vers à huit pieds) sans ponctuation, dans le but d’accélérer la lecture du texte et contribuer à l’impression de brièveté de l’action et du temps.
Même s’il n’y a pas de forme fixe, le texte estparfaitement structuré et malgré l’absence de rime, le texte est très mélodieux (assonances, allitérations), musical. Les temps utilisés sont le passé composé (l’action est achevée, finie), l’imparfait, le présent (les vers au présent sont des phrases dites intérieurement par l’évadé) dans les six premières strophes narratives, et dans les deux dernières strophes d’analyses (synthèse de toutes...
tracking img