Analyse louis vuitton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 59 (14556 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic] I/ Présentation du groupe LVMH

Louis Vuitton est la pierre angulaire d’un conglomérat cote en bourse baptise LVMH-Moët Hennessy-Louis Vuitton dirige par le capitaine d’industrie français Bernard Arnault.
Il comprend plus de 60 marques dont les champagnes Moët &Chandon, Givenchy couture et les montres Tag Heuer, 77 000collaborateurs à travers le monde, un réseau de plus de 2 300 magasins et affiche un chiffre d’affaire de 17, 2 milliards d'euros en 2008.
Avec 5.8 milliards d’euros, Louis Vuitton, sa société vedette, réalise presque un quart du chiffre total du groupe.
Vuitton est le Mc Do de l’industrie du luxe : leader incontesté du secteur, il affiche fièrement ses millions de ventes, possede des boutiques surtous les sites touristiques le plus fréquentés de la planète ainsi qu’un logo reconnaissable entre tous.

A) Historique

Né avec le 19ème siècle industrieux, le fondateur Louis Vuitton adhéra à son temps par son courage et son ingéniosité. Ses successeurs tendirent un fil solide entre la tradition d’un savoir-faire ancestral et un 20ème siècle avide de luxe et d’histoire. LVMH maintienthaut le flambeau avec une intelligence marketing si remarquable qu’elle constitue un cas d’école.
Vuitton continue donc cette épopée grâce à une culture du changement inscrite dans ses origines. À la base de ce succès, quelques recettes au dosage subtile : Révolutionner sans détruire, cultiver une tradition sans se scléroser, casser l’image sans la galvauder, se protéger contre la contrefaçon entablant autant sur la création offensive que sur une politique d’auto-défense tout en s’imposant dans les pays émergents, inventer du neuf en sauvegardant l’ancien, allier tradition, image de marque et audace, tels sont les paris difficiles imposés à l’univers du luxe, que ce vieil empire de la maroquinerie a toujours su relever sans jamais chuter. Une marque qui a réussi à conserver son image deluxe emblématique tout en se démocratisant à l’extrême. Ne dit-on pas que plus d’un Japonais sur deux détient un article Vuitton ? C’est aussi cela le paradoxe de cette griffe. Il aura fallu le génie industrieux de Mr Vuitton père, l’intelligence de ses successeurs et l’audace iconoclaste d’un Bernard Arnault et d’un Yves Carcelle, son président actuel, pour que Louis Vuitton traverse ces troissiècles sans faiblir …
Le 1er voyage de Louis Vuitton
À peine prononce-t-on le nom Vuitton, que le fameux monogramme LV s’impose à notre esprit. Le motif le plus convoité et copié au monde, symbole de luxe et de savoir-faire, emblème de la réussite pour toutes les piquées de mode, est l’aboutissement d’une grande destinée qui comme souvent, a commencé toute petite. La saga de Vuitton trouve sonorigine dans un petit village reculé du Jura, Anchay, où naquit Louis Vuitton en 1821 dans une famille de meuniers et de menuisiers. À 14 ans, le futur grand malletier se fait la malle en 1835 pour parcourir, à pieds, les 400 km qui le séparent de Paris, et apprendre durant ce périple de deux ans, à travailler le bois. Puis voilà le jeune Vuitton en la capitale et embauché comme apprenti chez unlayetier-emballeur, autrement dit un fabricant de coffres de voyages, ces lourdes malles qui suivaient la haute société dans ses changements de villégiatures. Ce sont eux qui pliaient pour les emballer les robes froufroutantes des élégantes. L’extraordinaire destinée de Louis est en marche, il devient l’emballeur favori de l’impératrice Eugénie dès 1853.
Une succession de premières classes
Fort deson succès, Louis Vuitton monte sa propre affaire l’année suivante et s’installe rue des Capucines. Première idée maison, la fameuse toile enduite très résistante va remplacer le cuir. Un coup de génie qui permet de faire de l’or avec une matière moins contraignante que les peaux naturelles. Peu à peu, Louis Vuitton va pour obéir aux besoins de sa richissime clientèle, aplatir ses coffres, en...
tracking img