Analyse marketing melle tara

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4107 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

MADEMOISELLE TARA by Tara Jarmon

SOMMAIRE.

INTRODUCTION. p. 4

CHAPITRE 1 : Panorama du marché du prêt-à-porter féminin en France. p. 5

. UNE ANNEE 2009 MOROSE …  p. 6

. LA CONSOMMATION PAR TYPE DE PRODUITS.  p. 7

. LES BUDGETS PAR TRANCHES D’ÂGE : p. 8

. Les adolescentes et les jeunes femmes.
. Lesfemmes de 25 à 49 ans.
. Les 49 ans ou plus.

. LES NOUVEAUX COMPORTEMENTS D’ACHATS : p. 9

. Les soldes et promotions.
. Un retour vers les marques.
. Le e-commerce tire la consommation vers le haut.

CHAPITRE 2 : Tara Jarmon. p. 10

. UN NOM, UN STYLE. p. 11

. UNE FEMME, UN STYLE. p. 12

. POSITIONNEMENT. p. 13

. CONCURRENCE.p.14

SOMMAIRE.

CHAPITRE 3 : SWOT. p. 15

CHAPITRE 4 : Mademoiselle Tara par Tara Jarmon. p. 17

. UNE NOUVELLE LIGNE : MADEMOISELLE TARA. p. 18

. QUI EST MADEMOISELLE TARA ? p. 19

. CHLOE D.   p. 20

. POSITIONNEMENT.   p. 21

. CONCURRENCE. p. 22

. LES ECUEILS A EVITER. p. 23

CONCLUSION. p. 24INTRODUCTION

La mode et les femmes … une « vieille histoire d’amour » qui continue de s’épanouir à notre plus grande satisfaction. De nos jours, les femmes prennent la peine de s’intéresser à leur image, à leur bien-être et de ce fait au secteur qui nous passionne : la mode.

Au fil des années elles s’y sont intéressées de plus en plus activement ce qui a aboutit à unemultiplication de l’offre.

Les consommatrices devenant de plus en plus aguerries et exigeantes, les marques doivent être toujours plus qualitatives, réactives, et créatives. Elles doivent en permanence innover si elles ne veulent pas tomber en désuétude. Certains défis sont intemporels : la création, la fabrication, et la gestion de l’image. D’autres sont beaucoup plus contemporains : la mondialisation,l’éthique, le développement durable, la concurrence avec d’autres univers de consommation etc.

Un renouvellement profond de la filière textile-habillement est en cours et les marques gagnantes seront celles qui auront su s’adapter.

Les acteurs du marché ont bien compris que leur « salut » pouvait passer par des diversifications de gammes ou bien même d’activités.
Or, dans un contexte économiquemorose, la multiplication de lignes bis ne cesse d’augmenter.

Tara Jarmon est à son tour bien décidée à exploiter ce créneau avec succès en lançant sa nouvelle ligne : « Mademoiselle Tara ».

CHAPITRE 1 :

Panorama du marché du prêt-à-porter féminin en France.

UNE ANNEE 2009 MOROSE …

L’année 2009 a sans conteste été l’une des plus difficiles qu’ait connue l’économiemondiale. Ce contexte économique mauvais n’a pas été sans conséquence sur l’activité du secteur textile-habillement. Les entreprises ont été confrontées à des reculs de chiffres d’affaires parfois drastiques. Après avoir connu un recul de 3% en 2008, la consommation d’articles de mode et textile a accusé une nouvelle baisse de 3,2% en valeur en 2009.

LES POINTS MARQUANTS DE L’ANNEE 2009 :2009 a été une année difficile pour le secteur de l’habillement.
Le marché français du prêt-à-porter féminin n’a pas dérogé à ce phénomène avec un recul de 3,3% en valeur (par rapport à 2008) et un ralentissement des achats en quantité de 1,9%.

Les françaises aiment la mode, cependant, la crise modifie leur comportement d’achat.
En 2009 elles ont dépensé 11,6 milliards d’euros pour leursachats de prêt-à-porter, soit une baisse de 3,3% par rapport à 2008.

Ce n’est pas pour autant que l’intérêt des consommatrices pour la mode s’émousse. En revanche elles ne font pas de folie en matière de dépenses et les prix moyens d’achat des articles restent contrôlés.

D’après une enquête menée par l’IFM, 63% des femmes estiment que la crise a modifié leur comportement d’achat...
tracking img