Analyse michelin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le cas Michelin
 
La présentation du groupe Michelin a été faite par Monsieur Philippe Jacquin le 25 novembre 2004.
 
1.   Présentation du groupe Michelin 
1.1.   Michelin en quelques chiffres 
·        Chiffre d’affaires consolidé en 2003 : 15,4 milliards d’euros
·        19,2% des parts de marchés du pneumatique
·        130 000 employés de toutes cultures dont 4000 chercheurs répartisdans les centres de technologie
·        Présence commerciale dans 170 pays
 
1.2.   La mission du groupe 
La mission essentielle du groupe consiste à  contribuer au progrès de la mobilité des biens et des personnes, en facilitant la liberté, la sécurité, l’efficacité et aussi le plaisir de se déplacer. Pour cela, Michelin s’appuie sur sa capacité d’innovation, sur la qualité de ses produitset de ses services, ainsi que sur la force de ses marques.
 
 
Figure 1: Portefeuille de marques
 
 
La variété des marques représentées ci-dessus reflète les multiples acquisitions et partenariats de Michelin qui mène une politique de croissance interne soutenue afin de pénétrer de nouveaux marchés.
 
Les leviers de la stratégie de Michelin sont les suivants :
 
L’anticipation dumarché
Le développement dans les zones géographiques à fort potentiel
La diminution des coûts fixes
La flexibilité
La réactivité
 
1.3.   Activités de Michelin 
Graphique  1: Répartition des activités
 
1.4.   Michelin implanté près de ses clients 
Le groupe a choisi de s’implanter localement pour répondre aux spécificités des marchés.
Cela peut être illustré par ces chiffresclés :
 
74 sites de production dans le monde dans 19 Pays
 
Algérie
Allemagne
Brésil
Canada
Chine
Colombie
Espagne
Etats-Unis
France
Hongrie
Italie
Japon
Mexique
Nigeria
Pologne
Roumanie
Royaume-Uni
Russie
Thaïlande
 
Un centre de technologie sur troiscontinents (Europe, Asie et Amérique du Nord)
 
6 plantations d’Hévéas au Brésil et au Nigeria
 
Graphique  2: Répartition dans le monde
1.5.   Michelin et la concurrence 
 
Graphique  3: Michelin et la concurrence
 
  2.   « Les axes de la stratégie » 
Philippe Jacquin nous a expliqué la manière avec laquelle Michelin à partir de 1996, date de la naissance de la Ligne Produit Génie CivilMichelin, est devenu l’acteur majeur dynamique orienté vers les pneumatiques pour engins miniers.
 
Tout en confortant son offre et sa présence sur le marché des 57’’(plus grosse dimension en usage en 1996), Michelin propose à ses clients et aux constructeurs de nouvelles capacités de charge pour une augmentation des possibilités du pneumatique (offre 63’’)
Le marché se déplace et Michelindevient leader incontesté des Très Gros Pneus miniers (environ 80% EPM sur 63’’ en 2002). Sur l’ensemble des gros pneus miniers (57 et 63 pouces) Michelin gagne 19% de EPM entre 1996 et 2001.
 
Le succès de cette démarche s’appuie sur :
 
un déploiement industriel important (création d’une nouvelle unité de production : US7)
des solutions techniques nouvelles (série 80, concept « lowpressure », XDR, TGP,…)
le développement d’une puissante force commerciale dédiée et globale
le renforcement de son service aux clients miniers (dans la continuité des 100 ans d’innovation qui font l’histoire de Michelin)
 
La démarche de Michelin s’est reposée sur quatre actes qui seront décrits un à un ci-après :
 
2.1.   Acte 1 : la stratégie amont<>2.1.1.      Analyse dumarché<><>
Les clients sont les clients miniers qui représentent des gros clients professionnels
<>Etant donné que le marché intérieur du minerai est très concurrentiel ils sont prêts à prendre des risques techniques pour réduire leurs coûts à la tonne transportée en exigeant en contrepartie une performance irréprochable. 
2.1.2.      Comprendre – Anticiper2.1.2.1. Atouts futurs du...
tracking img