Analyse pays suisses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 février 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
I/ Données géographiques
Langues officielles :
Allemand 63,7%
7,785 millions[1] d'habitants Français 20,4%
dont 22% d'étrangers Italien 6,5%
41285 km²
Romanche 0,5%

Monnaie : Le franc suisse CHF
Villes importantes :
Capitale : Berne 123 466  habitants
Zurich 368 677 habitants
Genève 187500 habitants[2]
Bâle 169 692 habitants[3]
Lausanne 126720 habitantsClimat :
Le climat Suisse est tempéré. De décembre à mars la température descend sous 0 °C durant les jours les plus froids et en été elle atteint les 25-30°C.
Le réchauffement climatique entraîne la fonte des glaciers et donc le risque d'inondation, coulée de boue, glissement de terrain ou chute de pierre augmente. Les zones habitées y sont directement exposées.
Accès :
La suisseoccupe le 1er et le 3eme rang mondial en ce qui concerne la qualité des voies ferroviaires et routières. Elle améliore constamment son réseau transalpin avec des tunnels. En 2008, le transport ferroviaire international de Suisse a transbordé 9766 millions de tonnes-kilomètres.

5053 km de voies ferrées 71059 km de routes 3 tunnels ferroviaire et routiers

Bâle est un important centre detransbordement, grâce au Rhin il possède 4 ports fluviaux qui traitent 15 % du commerce extérieur de la Suisse (environ 9 millions de tonnes de marchandises par an).

En ce qui concerne le transport par voies aériennes, la Suisse possède 39 aérodromes. Les aéroports internationaux sont situés dans les grandes villes : Zurich, Berne, Bâle, Genève, Sion et Lugano.

6 aéroports internationauxII/ Environnement économique[1]
La Suisse possède une économie de marché très efficace. Son niveau de vie, sa productivité industrielle, la qualité de son système éducatif et de son système de santé sont parmi les plus élevés d'Europe.

Une population au pouvoir d’achat élevé :

Salaire mensuel brut moyen 5823 CHF (4500€), dont 758 CHF (585€) dépensés pour l’achat de produits alimentaires etboissons et 521 CHF (402€) pour l’hôtellerie-restauration

Taux de change :
La Suisse ne faisant pas partie de l'union européenne elle a sa propre devise qui est le Franc Suisse. Le franc suisse figure parmi les monnaies les plus stables du monde. En mai 2011 le taux de change était de :
1 € = 1,2599 CHF
1 CHF = 0,79374 €

La suisse vis-à-vis de l'union européenne :
Malgré son refusd'intégration à l'union européenne, la Suisse et l'union entretiennent des relations étroites. Elle a adhéré à l'espace Schengen le 12 décembre 2008 ce qui permet aux étrangers de circuler librement en Suisse durant trois mois sans visa. Elle dispose également d'un accord de libre-échange avec l'union européenne et de la convention instituant l'Association Européenne de Libre-Echange entrée envigueur le 1er juin 2002.

III/ Domaine politique et religieux

Religions dominantes :

Catholiques 41,8%
Protestants 35,3%
Musulmans 4,3%
Aucune appartenance 11,1%

Politique :
La Suisse est un État fédéral : le conseil fédéral (le gouvernement) est composé de sept membres élus par l’assemblée fédérale (le parlement) tous les quatre ans. Ils sont répartis dans les quatre grandspartis politiques. Le président est élu pour un an parmi les sept conseillers fédéraux.


Mme Micheline Calmy-Rey est la Présidente de la Confédération 2011

Mme Eveline Widmer-Schlumpf est la Vice-Présidente

Prochaines élections en décembre 2011.

IV/ Implantation française[2]
La Chambre France-Suisse pour le Commerce et l'Industrie compte 524 implantations françaises (dont2/3 en zone française et 1/3 en zone alémanique) de toutes tailles et sur tous secteurs d'activité.
Quelques références d'implantations françaises en Suisse :

La France vu par les Suisses :
« La Télévision Suisse Normande explique que : “le sentiment anti-Français est vieux comme la Suisse”. Les accrochages réguliers entre les deux cultures révèlent de vraies tensions, profondes, entre les...