Analyse pestel cn

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4724 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ciblant le plus de besoins possibles à combler. De cette façon, les clients et fournisseurs sont gagnants en choisissant leur propre mode de transport qui est adapté à leurs besoins. L’évolution de technologie a plus de chance de réussir son coup que le changement de technologie, car elle a toujours comme mission de satisfaire monsieur et madame tout le monde.

5 (+1) forces de la concurrenceMenace des nouveaux entrants
Il y a 3 types de barrières qui peuvent freiner le progrès de l’entreprise qui sont : les barrières financières, les barrières commerciales et les barrières de ressources et compétences. Je vais élaborer chacune d’elles en donnant des exemples citées par le cas produit par le professeur Patrick Leblond.

Premièrement, pour les barrières financières, il y avait tropde main-d’œuvre qui engendrait des coûts supplémentaires au CN, puis il y a aussi le besoin de financement pour investir dans l’entreprise qui freinait son développement durable. Les concurrents risquent de prendre la place s’ils ont tout ce que CN n’a pas pour régler les menaces des nouveaux entrants.

Deuxièmement, les barrières commerciales ont été l’un des plus gros problèmes de CN. Eneffet, CN devait agrandir son réseau de transport pour pouvoir se déplacer aux plus d’endroits possibles en peu de temps. Il y a aussi la réputation de CN qui était d’être un livreur non ponctuel qui n’a pas aidé à conserver les clients éternellement. CN devait se fusionner avec d’autres sociétés pour étendre davantage le réseau du CN. Les clients de l’industrie automobile pouvait profiter dutransport par une seule ligne entre leurs installations au Canada, aux États-Unis et au Mexique, et ce en un seul appel. Alors, CN s’est transformé en un chemin de fer vraiment nord-américain, ayant un avantage net sur ses concurrents.

Troisièmement, les barrières de ressources et compétences constituent l’un des soucis importants de CN. En effet, il faut éliminer la concurrence en les rachetant en sefusionnant avec. Puis, il manque des ressources humaines qualifiées pour effectuer un excellent travail au service à la clientèle et pour que le trajet soit mémorable pour eux. Il faut investir dans la technologie des immobilisations pour contrer la concurrence qui a déjà tous les immobilisations nécessaires au maintien de l’entreprise. Il faudrait également investir dans d’autres technologiestelles que le navire ou le camion pour transporter la marchandise où que le train ne peut pas se rendre.

Menace des substituts
Il y a énormément de substituts au train pour combler les attentes des clients. En effet, il y a les voitures, les camions, les navires, les avions, les sous-marins, etc. Ce sont des concurrents indirects qui peuvent réduire la demande pour une catégorie de produits ouservices en captant les attentes des clients. Ces concurrents peuvent être soient commerciaux, soient touristiques. En effet, des gens utilisent l’avion pour voyager dans le sud ou bien voyager dans d’autres continents pour affaires. Il y a des gens qui prennent le train juste pour le plaisir de voir défiler le paysage et d’admirer leur beauté ou bien d’amener leurs enfants faire une sortieéducative en train. Il y a toutes sortes de raisons possibles pour que les gens prennent un moyen de transport que d’autres. Il reste juste que les entreprises utilisent des moyens pour marquer leur clientèle de ce voyage inoubliable pour qu’elle revienne prendre le train plutôt que leur voiture pour le confort. Au lieu que les gens se rendent en voiture au restaurant, des trains peuvent être munis depetits restaurants pour nourrir les voyageurs de train. Il faut juste que CN montre les avantages de prendre le train plutôt que d’autres modes de transport.

Pouvoir de négociation des acheteurs
Le pouvoir de négociation des acheteurs est particulièrement néfaste pour les entreprises, surtout s’il y a beaucoup de concurrents. En effet, plus il y a d’entreprises, plus il y a de choix, plus...
tracking img