Analyse picturale - monet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1037 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse picturale |

1. Etude historique

* Auteur : Oscar-Claude Monet
* Titre : « La Pie » ou « Effet de neige »
* Date : 1868-1869
* Dimensions : 89 cm x 130 cm
* Courant artistique : Impressionniste
* Lieu de conservation : Paris, Musé d’Orsay
* Technique : Peinture à l’huile sur toile

http://pagesperso-orange.fr/jenl/oeuvres/1860-69/1869pie.html

2.Analyse esthétique

Cet œuvre représente un paysage recouvert d’un manteau de neige surplombé par plusieurs rayons de soleil. Au premier plan une prairie recouverte de neige ou les ombres de l’arrière plan se reflètent sur le sol. Au milieu, une haie sétrire coupée par une barrière en bois. Sur cette dernière, un pie y est posée. En arrière plan sur la droite, une ou plusieurs maisons entouréesd’arbres et au milieu, un espace interprété comme un sentier, un chemin.On apperçoit également au loin l’horizon. Le tout recouvert de neige.

Différentes masses sont visibles sur ce tableau. La première sépare le tableau en deux partie égale de manière horizontale. L’élément qui provoque cette coupure est la haie. En effet, celle-ci traverse le tableau de part et d’autre le tableau en une ligneparfaitement horizontale. Autres éléments qui renforce cette aspect horizontale sont les bandes de nuage dans le ciel, les toits des maisons ainsi que la barrière en bois.
Cependant on peut observer une certaine verticalité dans le tableau. En effet, on peu observer dans la partie suppérieure les arbres assé rapproché et formant une masse compacte. Cette masse compacte est quand à elle plusverticle avec les troncs des arbres bien dessiné et parfaitement perpenduculaire à la haie s’élenvant vers le haut de l’œuvre ainsi que les piquets de la barrière.
Pour finir, la pie et son ombre permettent de relever une certaine symétrie dans la construction du tableau entre sa partie supérieure et les ombres de la partie inférieure.

On peut distinguer deux axes dans le tableau. Le premier esthorizontal et divise la peinture en deux parties, c’est la haie. Le deuxième axe est verticale et se trouve au niveau de la Pie et de la barrière. Celle-ci dirigige notre regard vers le sentier et donc l’horizon.

Schéma :

Notre regard se pose d’abord à cet endroit (O) et ensuite l’axe verticale
dirige notre regard vers l’arrière plan.

On ne peut pasvraiment dire que ce tableau fait transparaitre un mouvement. En efftet, le paysage hivernal nous apparait comme figé. Pas de mouvement de vent qu’on aurait pu déceler dans les arbres. Le seul élément vivant de ce tableau (la pie) est elle aussi posée sur la barrière immobide.

En ce qui concerne l’espace du tableau, il peut se définir par plusieurs points. En premier lieu on dira que c’est unespace ouvert. On peu observer derriere la barriere le sentier qui donne vers l’horizon, vers l’infini. Comme si les arbres tout autour s’était écarter pour laisser passer le regard. Cela donne une impression d’évasion. Cet aspect est renforcé par la présence de la neige qui procure un sentiment de liberté. Ensuite on peu annalyser la prairie en avant plan. On se doute bien que celle-ci ne se limitepas à ce qui a été paint et on imagine qu’elle s’étand bien encore. Ce qui renforce encore cette aspet de grand espace.

En ce qui concerne la perspective, on peut dire qu’elle est orientale. L’artiste travaille sur le relief. On peu apercevoir 3 plans. En premier lieu, la praire avec la barrière et la haie. Ensuite la foret avec les maisons. Enfin, l’horizon avec les bandes de nuage.

Lesformes qui composent l’œuvre sont ouvertes. Tout en étant clairement perçues, elles se fondent dans la nature en étant légère.

A première vue on pourrait croire que ce tableau est un monochrome blanc. Cependant si l’on observe bien la peinture, le blanc est moins « marqué » et on peut voir apparaitre d’autres couleurs plus nuancées. Celles-ci sont principalement des couleurs pâles. L’artiste...
tracking img