Analyse politique du film ''the candidate, 1972''

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2121 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
The Candidate (1972)
Résumé
Bill McKay, protagoniste du film de Michael Ritchie est le fils d’un ancien gouverneur démocrate de la Californie qui n’a pas choisi la vocation de politicien de son père. Au contraire, il n’est ni inscrit aux listes électorales, ni intéressé à l’être. Toutefois, lorsqu’il rencontre Marvin Lucas, un spécialiste des campagnes électorales, il se laisse convaincre dedevenir candidat au poste de sénateur de la Californie, se mesurant ainsi à Croker Jarmon, un républicain en place depuis plusieurs années. McKay accepte la proposition de Lucas puisque celui-ci lui affirme que dans l’optique ou il est hors de question que son opposant perde, il se voit accorder le droit de mener sa campagne électorale comme bon lui semble, et ainsi de faire entendre ses idéologies(McKay est en effet un militant pour le droit à l’avortement, pro-environnement et pour le bien-être social). Toutefois plus le film avance et plus McKay devient le pantin de la campagne électorale de Lucas. Ses discours idéologique de départ sont tranquillement transformés en slogan politique insipides et ses idées radicales deviennent nuancées. Gagnant constamment des points dans les sondagesdû à cette image modifiée, McKay réalise rapidement qu’il est manipulé par son équipe électorale et se pli cyniquement au jeu. Lorsque le sénateur sortant de l’état de la Californie, Croker Jarmon, se rend compte que l’écart confortable qui le séparait jadis de son opposant s’amincit, il demande à celui-ci de le confronter dans un débat télévisuel qu’il espère emporter. À la fin du débat McKaygaffe en abordant des sujets qu’ils n’auraient pas du (comme les ethnies, la violence et la pauvreté) mais c’est à ce moment précis du film qu’en un tour de main intelligent et ingénieux le père de McKay, ancien gouverneur de la Californie apparaît dans la salle médiatique après le discours afin de soutenir son fils publiquement (et ainsi détourné l’attention des médias de sa gaffe). Finalement à latoute fin, contre toute attente, McKay remporte les élections et devient le nouveau sénateur de la Californie ce qui va tout à fait contre l’entente prise par le protagoniste au début du film. Cette victoire le laisse sans voix, abasourdi et le film se termine sur une question sans réponse que McKay pose : ‘’What do we do now?’’



Analyse du film
Ce film qui se veut une satire réaliste dumonde électoral américain souligne les failles des courses à la victoire moderne. L’importance de l’argent (et donc de l’équipe organisationnelle) mais surtout la place exagérée de l’image dû aux médias modernes sont souligné tout au long du film. Aussi, l’importance de la machine électorale américaine ou du ‘’comment créer un gagnant’’ sont des partis importantes de ce film. D’ailleurs RobertRedford (acteur principal et aussi producteur du film) l’a souligné en admettant que le but de son film était de démontrer comment un système pouvait contrôler un individu pour en faire un gagnant ou un perdant. En effet, le personnage principal entre dans le cirque médiatique de la campagne électorale sans aucune connaissance du milieu (n’étant même pas inscrit sur la liste électorale) et se fie àson équipe pour en apprendre les subtilités. Ainsi, malgré toute sa bonne volonté de départ, il devient un pantin préalablement choisi pour des raisons publicitaires évidentes soit son joli visage, son nom de famille (son père ayant été gouverneur de la Californie) et pour ses valeurs morales à l’opposé de celle de son rival républicain. Sommairement, le film ‘’the candidate’’ met le doigt sur lecynisme des campagnes électorales américaine en pointant du doigt la tendance à la propagande médiatique et à la modification de l’image. Une tendance qui existait donc en 1972 à la sortie du film et qui n’a fait que prendre de l’ampleur dans les dernières décennies. Ce sujet semble intéressé l’auditoire ainsi que les critiques puisque le film fut très bien accueilli autant par l’un que par...
tracking img