Analyse roman francoise sagan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3259 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse du roman de Françoise Sagan

Résumé de l’oeuvre 

Cécile, adolescente insouciante, a passé son enfance en pension. Elle vit depuis deux ans avec son père Raymond qui est veuf et qui a la quarantaine. Elle mène une existence oisive et bénéficie d’une grande liberté. Son père a de nombreuses maîtresses auxquelles Cécile s’habitue assez facilement .
L’été de ses 17 ans, Cécile , sonpère Raymond, et Elsa, sa maîtresse du moment, partent en vacances sur la Côte d’azur. Raymond a également invité Anne, une femme séduisante et brillante, qui était l’amie de son épouse. Très vite Anne prend en main la vie de Cécile et  décide notamment de la faire travailler, celle-ci ayant raté son baccalauréat cette année-là. Anne regarde également avec un œil critique l’aventure que Cécile a avecCyril, un étudiant qui passe ses vacances dans la région. Raymond délaisse peu à peu Elsa et devient l’amant d’Anne. Il est décidé à changer de vie pour elle et envisage même de l’épouser.
Cécile craint de perdre sa liberté [et l’affection et la complicité de son père]*. La présence de cette femme intelligente et calme, trouble sa délicieuse existence. Jalouse, elle réussit à convaincre son petitami Cyril de simuler une aventure amoureuse avec Elsa. Raymond ne parvient pas à résister à cette provocation [qui remet en cause son rôle de Don Juan]*. Irrité de voir Elsa se tourner vers un adolescent à peine plus âgé que sa fille, il se retrouve bientôt dans les bras de son ancienne maîtresse. Anne les surprend par hasard. Désespérée elle s'enfuit et se tue dans un accident de voiture. Cécileet son père reprennent leur vie insouciante, mais la jeune fille connaît à présent un sentiment nouveau: la tristesse: " Seulement quand je suis dans mon lit, à l’aube, avec le seul bruit des voitures dans Paris, ma mémoire parfois me trahit : l’été revient et tous mes souvenirs. Anne, Anne ! Je répète ce nom très bas et très longtemps dans le noir. Quelque chose monte alors en moi quej’accueille par son nom, les yeux fermés : Bonjour Tristesse. "
Eleonore de la Bime, in http://www.alalettre.com/sagan-bonjour.htm
(* c’est moi qui ai rajouté ces informations)
 

Analyse générale de l’oeuvre

1. Typologie du roman
  Roman psychologique:
-     classifié de roman d’analyse personnelle >> un “je” observe les autres, son entourage, et s’observe soi-même, à un moment de crise et àtravers tout le roman.
 
-     le drame vécu par le personnage principal (Cécile) et le sentiment qui s’y suit donnent la tonalité (désenchantée) au roman; en effet, c’est la tristesse qui est à l’origine de ce récit tragique, de même que ce sont les sentiments éprouvés par Cécile qui dicteront le cours des événements.
 
-      le roman met en relief les traits psychologiques et distinctifs desdifférents personnages. Là, l’action est au service de cette finalité. D’ailleurs, les comportements de Cécile, d’Anne, de Raymond, d’Elsa et de Cyril seront provoqués par la force ou la violence de leurs sentiments (parfois, contradictoires) et de leur caractère.
 
   Roman d’espace / social: caractérisation et analyse d’un milieu et d’une classe sociale (la bourgeoisie parisienne) et d’une  certaine jeunesse des années 50, indépendante, irresponsable, voire amorale, et qui jouit sans entraves des plaisirs de la vie:
 
«Bonjour Tristesse est ainsi un document sur une certaine jeunesse vide qui a du mal à mûrir et qui s’étourdie à coups de coucheries, de whisky et de voitures de sport. Un document sur une jeunesse qui a entériné la faillite des adultes, de leur monde et de leursvaleurs. Elle entend vivre selon ses règles à elle et ne se préoccupe guère des règles de la bonne éducation pour faire son chemin.»[1]
 
   Roman existencialiste >> dans le sens où tout comportement dans la vie porte ses conséquences >> comme dans les romans existencialistes, Cécile est libre d’agir à son gré; cependant, cette liberté doit être responsable (il s’agit du “libre arbitre”),...
tracking img