Analyse sur picoti picota

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1679 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Le propos du film : émotion et réflexion

Le court métrage Picoti Picota, réalisé par Manon Briand, explore un thème plutôt sombre qui fait naître une certaine réflexion chez le spectateur. Le film nous fait prendre conscience de l’importance de vivre l’enfance. Adèle, confrontée à un traumatisme majeur, se voit privée, malgré elle, de cette étape précieuse de notre vie. La réalisatriceréussit à nous faire vivre, en dix minutes, l’injustice que vit une fillette par l’oblitération prématurée de son enfance.

Manon Briand parvient à nous faire passer par de multiples stades émotionnels. D’abord, les premières minutes, habitées par des souvenirs reliés à l’enfance, amènent un certain réconfort : le spectateur peut se sentir attendrit, nostalgique. Puis, une certaine inquiétudes’installe juste avant le revirement de situation. Le malaise persiste tout au long du récit entremêlé par des sentiments de dégoût, de frustration, d’empathie, et de tristesse.

2. Éléments filmiques
1. La mise en scène
Situation initiale : Au départ, lorsque la fillette quitte l’école, sa démarche est plutôt lente, elle sautille sur le rail de chemin de fer en chantant une comptine,elle prend le temps de cueillir un bouquet de fleurs. Elle semble paisible et sereine. Le jeu de l’actrice manifeste l’enfance par sa fraicheur et sa naïveté. De plus, certains éléments du décor nous plongent davantage dans la thématique : le jeu de marelle, les dessins enfantins, les écoliers, la cloche. Le spectateur peut se sentir nostalgique, voire rassuré par ces images évocatrices desouvenirs. Le panneau de signalisation, qui revient à deux reprises dans le film, est également porteur de sens. À la première apparition, l’inscription « lentement » accompagné par l’illustration d’un enfant qui joue à la balle fait allusion à un danger : on s’inquiète pour la fillette. Va-t-elle se faire heurter par une voiture? Le sens change ensuite plus loin dans le récit : la pancarte fait référenceà l’importance de vivre l’enfance. Le plan suivant montre un panneau ferroviaire, qui indique un passage à niveau. À première vue, le spectateur pourrait s’attendre à ce qu’un train tue la jeune Adèle qui semble insouciante. Toutefois, une seconde analyse de cet élément dégage une certaine corrélation entre la perte de l’enfance d’Adèle et la signification du panneau[1] (passage de l’enfant àl’adulte). 
Le sentiment d’inquiétude persiste lorsque le personnage termine sa comptine et quitte le chemin de fer pour couper par les buissons. Dès lors, les pas de la petites ralentissent et l’effet de lenteur crée une certaine crainte chez le spectateur.

Élément déclencheur et actions:
Encore une fois, l’interprétation de l’actrice est un élément clé de la mise en scène. Lorsquecette dernière entre dans la maison et fait la terrible découverte, elle joue très bien le traumatisme. Son silence et son regard vide qui fixe la fenêtre nous informent qu’il y a quelque chose d’anormal. Le tout se joue très lentement. Elle prend une bouchée dans une pomme de terre crue, une mouche se pose dans son visage sans même qu’elle réagisse, elle pousse un soupire... Bref, chaque petitgeste maintient le spectateur en attente, jusqu’à la vision tragique des deux cadavres allongés sur le sol. La note adressée à Adèle éveil la frustration du spectateur. Puis, la réaction d’Adèle est déstabilisante. En effet, lorsque la fillette saisit le couteau ensanglanté qu’elle essuie sur la jambe de son père et coupe un morceau du bas de nylon à sa mère, le sentiment de dégoût et d’horreur estaccentué. Ou encore, lorsqu’elle tâtonne la jambe de son père avec son pied, avant de lui prendre de la monnaie dans sa poche. Le spectateur peut être confus, voire inquiet devant les actions singulières de la petite. On vient presqu’à oublier qu’elle n’est qu’une enfant. On pourrait déduire qu’Adèle tente de « sauver » ce qu’il reste de son cœur d’enfant en prenant le morceau de bas et en...
tracking img