Analyse tableaux ingres et moreau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1023 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1) Etude du tableau d’ INGRES

Jean Auguste Dominique INGRES est un artiste peintre français néo-classique du 19èmesiècle. Il a peint le tableau « Œdipe et le Sphinx » en 1808. Cette œuvre est destinée ………………
Ce tableau se trouve aujourd’hui au musée du Louvres. C’est une huile sur toile. La nature de l’image est mythologique et le thème est celui du triomphe d’Œdipe face au Sphinx.

Cetableau représente Œdipe, personnage de la mythologie grecque, face au Sphinx. Œdipe doit absolument répondre à l’énigme du Sphinx, s’il veut vivre et sauver ainsi la ville de Thèbes. L’énigme du Sphinx est "Je marche à quatre pattes le matin, deux le midi et trois le soir.
Qui suis-je ?"

L’œuvre est un plan d’ensemble. Œdipe, de profil, est représenté nu avec une drapure rouge. Il tient deuxjavelots à la main ; les pointes se trouvent en bas. Il est de profil et se situe au centre du tableau. Sa pose met en valeur la beauté de son corps (ses muscles), les formes sont courbes et harmonieuses. Le corps est de couleur dorée. Il est en train de donner la réponse à l’énigme.
Le Sphinx, présenté de profil, se situe en haut à gauche du tableau. Il a le buste d’une femme, le corps d’un lion,la queue d’un dragon et possède des ailes d’oiseaux.
La scène se passe dans une grotte. Le Sphinx est dans l’ombre de la grotte alors qu’Œdipe est au centre et il est illuminé.
A droite du tableau, on voit un homme affolé qui s’enfuit, et, en arrière-plan, on voit la ville de Thèbes dans une lumière claire.
En bas du tableau, on remarque des ossements humains ; ils évoquent les voyageurs quiont péris parce qu’ils n’ont pas su résoudre l’énigme.

L’artiste a visiblement joué avec la lumière dans son œuvre, puisque le premier plan (Œdipe) baigne dans une lumière chaude et dorée, puis le second plan (le Sphinx) est plongé dans l’obscurité de la grotte, et enfin, en arrière-plan, la ville de Thèbes apparaît dans la lumière blanche et douce du matin ou du soir. Cela donne une profondeurau tableau.

La composition de cette œuvre est faite par des lignes de force qui structurent l’espace. Il y a deux lignes de force dans ce tableau : elles sont toutes les deux obliques. Elles se croisent ensuite au niveau de l’épaule d’Œdipe.
La 1ère ligne de force est le regard entre Œdipe et le Sphinx.
La 2ème ligne de force est le javelot et les squelettes.

L’image est destinée à produireun effet de beauté, d’intelligence, d’harmonie.
L’intention de l’artiste était de susciter une émotion esthétique en immortalisant la légende d’Œdipe et le Sphinx par la peinture.

2) Etude du tableau de MOREAU

Gustave Moreau était un peintre, graveur et dessinateur français du 19eme siècle.
Il a peint en 1864 le tableau Œdipe et le sphinx.
Ce tableau se trouve aujourd’hui auMetropolitan museum de New York. C’est une huile sur toile. La nature de l’image est mythologique et le thème est celui du triomphe d’Œdipe face au Sphinx.

L’œuvre est un plan d’ensemble. Au centre du tableau, se trouve le Sphinx, de profil. Son regard langoureux voire amoureux envers Œdipe est mis en valeur. Il porte un diadème, et des bijoux autour de la taille.
Œdipe, visage de profil, regarde leSphinx avec douceur. Il a un corps de jeune homme efféminé : cheveux longs, visage fin, corps longiligne peu musclé. Il porte une drapure de couleur verte attachée par des sangles. Le corps, présenté de ¾, est de couleur très blanche. Œdipe est en appui sur le rocher et sur son javelot.

La scène se passe à l’extérieur, au milieu des rochers, et sous un ciel très gris. Le ciel et les rochers foncés(presque menaçants) contrastent non seulement avec la blancheur du corps d’Œdipe et du visage du Sphinx, mais aussi avec l’expression de douceur, de langueur et presque d’amour des visages. Les personnages expriment de la douceur dans une ambiance générale sombre.

En bas du tableau, on remarque les pieds d’un cadavre humain ; ils évoquent les voyageurs qui ont péris parce qu’ils n’ont pas...
tracking img