Analyse totalitarisme arendt

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4570 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Hannah Arendt naît en Allemagne en 1906.Philosophe élève de Husserl et de Heidegger ,elle fuit l’Allemagne pour les USA en 1941 où elle meurt en 1975.Sa liaison avec Heidegger notoirement NAZI et antisémite continue d’alimenter une vielle polémique peu reluisante qui a débuté dès la parution de La naissance du Totalitarisme en 1951 au motif d’un amalgame jugé pour le moins déplacé entre nazismeet stalinisme ;:cette odeur de souffre dont on l’entoure ne fera que s’accentuer après la publication Du Procès Eichmann où’on lui reproche des opinions non conformes à la doxa manichéiste ambiante...
Camus publie en 1951 lui aussi L’homme Révolté et va subir le même type d’ostracisme pour les mêmes raisons, la bien pensance étant de ne pas désespérer Billancourt.
L’ouvrage est une formidableanalyse de la genèse,de la mécanique et de la philosophie du Totalitarisme ,façon inédite de gouverner apparue de novo dans ce XX° siècle très particulier dans l’Histoire qui a vu aux côtés des 35 millions de morts par fait de guerre le massacre encore plus massif des êtres dans leur propre pays par leur propres gouvernants -160 millions- qu’il s’agisse de l’Allemagne de Hitler,de la Russie deStaline,sans oublier Mao,Pol Pot,le Rwanda,et plus près de nous l’ex Yougoslavie(Semelin),liste non exhaustive.
4 éditions préfacées par l’auteur-la dernière en 1971- :on retient que le texte a été peu modifié au fil du temps en dehors d’un plus grand développement du dernier chapitre sur l’Idéologie :l’analyse et la démonstration du sujet était à l’origine déjà exacte à partir d’une documentationlimitée et non contre dite par l’ouverture ultérieure d’archives plus abondantes :;on s’étonne alors de la myopie qu’elle manifeste dans sa vision optimiste de la Chine Maoïste-,mais nous sommes tous victimes de nos fictions contre le Réel.
L’Introduction se teinte d’optimisme qui nous dit que l’Etat Totalitaire-sinon malheureusement les tyrannies et les dictatures militaires beaucoup plus« banales »-meurent avec leur leader.
Le totalitarisme est en effet un système tout à fait spécifique en dépit de ses inflexion locales liées à l’histoire propre du pays,sa culture,sa situation socio économique,son caractère plus ou moins cruel :il s’agit de transformer l’homme lui même pour le coucher dans le lit de Procuste d’une Idéologie Totalisante.
L’ouvrage est en 4 parties

-Le creusetsociopolitique et les premiers agrégats sociaux qui catalysent la « prise »du mouvement

-Le démarrage du mouvement totalitaire embrayé par la propagande totalitaire et structuré par l’organisation totalitaire,(la répétition de l’épithète est faite pour insister sur la spécificité du phénomène)

-le totalitarisme au pouvoir avec la spécificité de son Etat,de sa Police Secrète au centre du pouvoiret du Camp de concentration totalitaire tout à fait différent des camps de regroupement ou de prisonniers déjà existant ou ayant existé.

-une réflexion philosophique sur cette nouvelle forme de gouvernement en substance l’instauration d’une Loi inédite et l’apparition d’un principe d’action original :l’idéologie.

)

I / Une société sans classe.
A/Le creuset :il fautl’émergence d’une Masse cad d’une population d’êtres atomisés superflus inutiles, née des effets conjugués de l’expansion démographique,des dislocations sociales après 14/18, de la crise de 29,du chômage de masse ,d’une société démocratique de partis déconnectés de la base qui n’est plus concernée par la politique bourgeoise qui »l’ oublie  , à la
marge » ;masse informe d’individus isolés,autodépréciés animée d’un ’antiparlementarisme vis à vis d’un Etat lointain :plus d’inscription dans les partis signe de l’effacement des classes face au cynisme bourgeois dont les valeurs sont démonétisées.
En outre existe depuis le XIX° une frange de « lumpenprolétariat »,une populace qui partage à basse échelle les appétits et le « chacun pour soi » des » bourgeois ».
La Masse informe...
tracking img