Analyse d'hitler, la part de l'autre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6089 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse du personnage d’Hitler
07/06/2010

|

Sommaire
1) En quoi consiste ce travail ?
2) Qu’est-ce qu’un homme ?
3) Comparaison entre les différents Hitler
4) Conclusion



En quoi consite ce travail ?
Il me semble bon de préciser le fond de ce travail et d’énoncer le plan sur lequel je vais me baser :
Le fond de ce travail est une comparaison entre les deuxpersonnages d’Hitler présentés dans «  La part de l’autre ».
La comparaison entre le Hitler historique et ficitif, va se baser sur une question clé « Qu’est-ce qu’un homme ? » . Les critères utilisés seront les circonstances de la vie des deux personnages, les choix qu’ils ont posés, en d’autres termes de leur vie respective.
La conclusion portera d’une part sur le travail effectué par EricEmmanuel Sscmitt, et d’autre part sur la « part de l’autre » ( au sens large du terme).

« Qu’est-ce qu’un homme ? Un homme est fait de choix et de circonstances. Personne n’a de pouvoir sur les circonstances, mais chacun en a sur ses choix. »

N
ous sommes le 8 octobre 1908, l’un des premiers évènments qui va changer sa vie s’abbat sur Adolphe Hitler, elle vient de déchirer le hall de l’académiedes beaux-arts, Adoplhe Hitler : RECALE. Il ne comprend pas l’atrocité de cette phrase qui l’a traversé, il pense ne pas avoir bien entendu … Est-ce possible ?
Nous sommes le 8 octobre 1908, l’un des premiers évènments qui va changer sa vie s’abbat sur Adolphe Hitler, elle vient de déchirer le hall de l’académie des beaux-arts, Adolphe Hitler : REḈU. Il ne comprend pas l’atrocité de cette phrasequi l’a traversé, il pense ne pas avoir bien entendu … Est-ce possible ?
Voilà les dés sont jetés, les deux personnages d’Hitler entrent en piste, que se serait-il passé si ce jeune homme avait été accepté ? C’est ici que moi, j’entre en jeu.
҉
Hitler RECALE. C’est ici que tout commence. Hitler n’est pas certain de ce qu’il a entendu. Après un bref examen de ce qui l’entoure, son sensde l’observation lui fait remarquer que les gens continuent de marcher, de parler, de vivre malgré la phrase assassine qui vient d’être prononcée.
C’est déjà la deuxième fois qu’il est recalé, ne devrait-il pas réfléchir un minimum afin de comprendre pourquoi une seconde fois ? Non. Le fait est que ce n’est pas dans la nature d’Hitler de se remettre en question, c’est la faute des juges ; ilsn’ont pas suffisamment observés les détails, ils sont passés à côté son l’œuvre. On pourrait peut-être croire à une réaction normale d’un enfant qui n’est pas capable de voir la réalité en face. Une réaction passagère, infantile. Mais la suite des évènements prouvera vite le contraire.
En effet, à son retour dans son minuscule appartement, il persiste à croire en son talent de peintre. N’ayant pas salangue en poche , il avait préparé son entourage à son admission, le voilà « obligé » de mentir à ce qui lui reste de connaissances pour préserver son honneur. Il ment à son entourage ; mais à lui-même surtout.
Le statut d’étudiant aurait pu lui octroyer un salaire minimum pour se loger, se vêtir et se nourrir ; cette close n’étant pas remplie il se retrouve seul et pauvre. Ce ne sont pas lescirconstances les plus agréables pour essayer de remonter la pente : sa mère est décédée quelques temps plus tôt, son père est mort quelques années avant ; et son plus grand rêve vient de s’écrouler sous son regard éberlué.
Dans pareille situation, il est impératif de se rattraper sur quelque chose, un quelque chose qui puisse apporter réconfort et courage. Ce quelque chose sera sa foi. Sa foien la bénédiction de sa mère, qui le soutient de là où elle se trouve, sa foi en lui. Cette foi sera sa force, la force qui le poussera à aller de l’avant. Mais cette foi est perverse. Il est convaincu qu’il a une bonne étoile symbolisée par la personne de sa mère, ce qui le placerait nettement au-dessus des autres : lui, a un destin tracé, ce qui lui procure une confiance aveugle en lui....
tracking img