Analyse d'image petite fille au napalm/beneton

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1223 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse d’image


On définit le mot image par la « représentation d'une personne ou d'une chose grâce aux beaux-arts : peinture, sculpture, photographie... ».
Chaque personne réagit différemment face à une image en fonction de notre âge, notre sensibilité, notre culture ou encor de notre vécu. J’ai décidé de travailler sur l’idée de « l’image choque ». Avec l’apparition dela photographie une nouvelle façon de faire l’image, de concevoir l’image est apparu, la photographie réutilisée par les medias et les publicitaires qui veulent à tout prix attirer l’attention. Pour cela on voit de plus en plus d’image choque (il y même l’apparition de magazines dédiés exclusivement à des images de se genre comme le magazine entrevue ou encor le magazine choc) abordant dessujets délicats.

Photographie d’Oliviero Toscani dans le cadre de la campagne publicitaire de la marque United Color Of Benetton


Oliviero Toscani connu pour sa collaboration avec la marque italienne « United Color Of Benettons » qui débutât en 1972. En 1988 O.Toscani remporte le lion d’or au festival de cannes de la campagne « United Color Of Benetton » et est couronné par le 16e Grandprix de L’affichage. En 1990 le photographe supprime les vêtements de la campagne et met joue sur la confrontation du noir et du blanc. A partir de 1992 O.Toscanie dérange, Ne pouvant interdire les affiches, BVP (Bureau de Vérification de la Publicité) demande au afficheur de boycotter les photos trop provocantes comme celle du curé embrassant une nonne du bout des lèvres. On qualifie alors sontravail de « reality pub ». En 1996 Une nouvelle campagne de publicité présente trois cœurs humains identiques annotés des couleurs de différentes ethnies « white, black, yellow », et c’est sur cette photo que se porteras mon analyse.
Le message véhiculé par cette image est clair quelque soit la couleur de notre peau nous avons tous le même « cœur », ici Toscani joue avec le mot cœur en montrantdes cœurs humains, il montre ainsi que ce « cœur » n’est pas uniquement métaphorique mais aussi physique. Cette photo est direct : trois cœur humain sur un fond blanc avec une écriture grasse et en lettre capital noir. Le rouge sang mit sur un simple fond blanc accentue le coter cru que peut avoir cette image, c’est ce qui fait d’elle une photo efficace; dans le sens ou un simple regard suffitpour que le spectateur soit marqué par la photo, en la regardant il ne reste pas indifférant, il est obligé de réagir. Ainsi quand j’ai vu cette image elle ma interpelée, ces cœurs a vif comme des morceaux de boucher suscitée au première abord le dégout, puis en observant l’ensemble on comprend: le problème de la discrimination étant un sujet sensible voir tabou, le confronter face à la société estune façon de faire tomber le masque, d’ouvrir un débat et surtout d’inciter le spectateur à réfléchir.
Le fait que ce soit une campagne publicitaire pose plusieurs question la première étant évidemment : la marque a-t-elle vraiment un message de paix et de tolérance à communiquer ou veut-elle simplement faire parler d’elle montrant une image choquante ? La marque répond d’elle même : « lacontribution fondamentale d’Oliviero Toscani à une publicité nouvelle, a répondu avec efficacité aux exigences de communication» faire parler de la marque fut donc le but premier de United Color Of Benetton. Néanmoins on peu comprendre que L’artiste, lui, a vraiment voulu faire passer un message et que si il s’est servi de la publicité c’était pour toucher le plus de public possible et pour mettreles problèmes abordés par la campagne au cœur de la société elle même.
J’ai donc choisie cette image car, 14 ans se sont écoulés depuis la publication de cette photo et les réactions qu’elle suscite restent les mêmes, elle traite d’un sujet qui malheureusement est toujours d’actualité. Mais je l’ai aussi choisi car nous voyons que l’image n’a pas qu’une portée esthétique O.Toscani va...
tracking img