Analyse d'un extrait du chant iii de nicolas boileau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2397 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation de Français.

Au XVIIème siècle, siècle du classicisme dans la littérature, deux grands genres théâtraux sont en opposition : la comédie, qui met en scène des gens ordinaires, et qui a pour but de divertir en représentants les travers et les ridicules des mœurs de l’époque et qui s’adresse au "bas monde", et la tragédie qui représente l’exact contraire de la comédie et qui est legenre le plus en vu de l’élite de la population.
Les règles de ces deux grands genres ainsi que de l’épopée sont définies par Nicolas Boileau, grand critique littéraire et théâtrale de l’époque, dans le Chant III de son œuvre L’Art Poétique.
Un nouveau genre semble également apparaître notamment sous la plume de Molière, celui de la grande comédie. Par son génie, il démontre aux contemporainsles possibilités inexplorées que renferme la comédie et transforme le théâtre français, en créant ce qui s’appellera la grande comédie. L’enjeu de ce genre nouveau n’est plus seulement de faire rire le spectateur, mais de représenter sur la scène les vices de la société pour les corriger.
Dans ces vers, Nicolas Boileau établit une série de règles pour un genre qui semble être la grande comédie.Nous allons donc développer trois points importants de son analyse : l’origine de la grande comédie, responsable de son côté humoristique, thème qu’il aborde dans les vers un et de deux de cette citation (Les passages "ennemi des soupirs" et "n’admet point de tragiques douleurs" évoquent bien ce côté comique), la forme de ce genre nouveau, évoquée dans les vers 5 à 9 (notamment dans les passages"ses discours partout fertiles en bons mots" et "son style humble et doux" qui parle effectivement de règles nouvelles) et enfin son fond, dont il fait allusion dans le dernier passage de la citation ("jamais de la nature [humaine] il ne faut s’écarter"…). L’œuvre de Molière nous servira d’appui pour analyser ces trois points importants.

La grande comédie présente des similitudes avec la farceou la commedia dell’arte, notamment dans ces thèmes. Ainsi, dans l’œuvre de Molière, les thèmes de la jalousie et du cocuage, deux grands thèmes de la farce, sont omniprésents, notamment dans les grandes comédies qu’il a écrites. Dans Tartuffe par exemple, Tartuffe, le faux dévot, tente de conquérir la femme d’Orgon, Elmire. Le sujet du Bourgeois Gentilhomme pourrait lui aussi être apparenté àcelui d’une farce : le triomphe de la ruse sur la sottise : M. Jourdain tente de se faire passer pour quelqu’un d’intelligent avec tous ses maîtres. Molière met en scène une série d’idées comiques qui remontent aux farces et aux fabliaux du Moyen-âge et qui imitent la pratique de la commedia dell’arte. Ainsi, les personnages de Molière sont certes originaux, mais présentent des caractères dignes despersonnages présents dans la commedia dell’arte : Mascarille dans L’Etourdi correspond au valet type de la commedia dell’arte : il est rusé, habile, intelligent, mais toutes ses tentatives pour servir son maître échouent à cause de la maladresse de ce dernier. La force du langage de Molière semble aussi reposer sur le fait qu’il parait reproduire les imperfections du langage courant dans certainsde ses personnages, tout comme les personnages de farces. Nicolas Boileau critique d’ailleurs cet aspect des pièces de Molière qu’il qualifie presque de grotesque. Ainsi s’exprime-t-il dans les vers 394 à 396 du Chant III de son Art Poétique :
"Peut être son art eût remporté le prix,
Si, moins ami du peuple en ses doctes peintures,
Il n’eût point souvent fait grimacer ses figures"
Endisant cela, Nicolas Boileau critique donc cet aspect de l’œuvre de Molière, qui s’apparente pour lui trop à la farce par exemple.
Malgré cet aspect que Nicolas Boileau dénonce, Molière c’est fortement inspiré de la grande comédie car il cherche à divertir les gens. D’après Molière, la grande comédie permet de "corriger les hommes en les divertissant". C’est pourquoi, les différents types de...
tracking img