Analyse d'une affiche publicitaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Documents mis à disposition par :

http://www.marketing-etudiant.fr

Attention
Ce document est un travail d’étudiant, il n’a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.
En conséquence croisez vos sources :)

Document envoyé par gny, proposé par Marketing-etudiant.fr

Anallyse publliiciitaiire : Leçon Aubade Ana yse pub c ta re : Leçon Aubade

Qui n’a pas en mémoire l’une desséduisantes leçons qu’Aubade nous distribue depuis 1992. Depuis plus de 10 ans, à cause du caractère mécanique du comportement masculin, attiré par de belles femmes, les célèbres leçons d’Aubade ont provoqué des accidents de la route. Le discours de la marque est clair : insuffler des désirs et offrir une seule et unique solution. Pour les hommes, il ne s’agit pas de séduire la femme de la publicitémais de rendre la sienne aussi belle grâce aux produits Aubade. Pour les femmes c’est le même message : rendre son mari fou en portant les dessous Aubade.

Document envoyé par gny, proposé par Marketing-etudiant.fr

Le noir et blanc

Aubade a su créer son propre style en proposant sa campagne publicitaire d’affiches essentiellement en noir et blanc. Ces campagnes sont sous un thème commun: les leçons, que donnent les jeunes femmes à leurs conjoints.

Dans cet exemple, il s’agit de la leçon numéro 60 : L’initier au tango. Les sous vêtements de Aubade sont reconnus comme luxueux d’où le style publicitaire du noir et blanc qui l’accentue. La lingerie Aubade est considérée comme authentique parce qu’à chaque leçon il y a un ensemble de lingerie différent.

Pour rester dans cestyle toutes les écritures : la marque, le slogan le nom du photographe, sont en noir. Ces différentes écritures, même si se voient très clairement se fondent très bien dans le décor de la photographie. L’avantage avec l’ombre, c’est que l’on ne voit pas mais on devine. Eternel paradoxe de l’érotisme : montrer ce que l’on cache tout en cachant ce que l’on montre.

Document envoyé par gny, proposépar Marketing-etudiant.fr

Jeux de lumières

Michel Perez travaille point par point la lumière, ce qui permet de faire circuler le regard plutôt que de laisser le spectateur avec quelque chose d’uniforme devant les yeux.

Cette lumière est le fil conducteur de l’œil et met en avant les formes pulpeuses de cette femmes et par conséquent les sous vêtements de cette affiche « L’initier au tango». Nous pouvons constater le « Z » à l’envers, qui part de Aubade (haut à droite), qui ensuite sépare la poitrine et la met en valeur. Il y a un jeu d’ombres entre les seins, la lumière se poursuit et emmène l’œil, vers le nombril (diagonale haut gauche vers bas droite). L ‘affiche est séparée par cette diagonale d’où le contraste important entre la partie de droite et la partie de gauche (dansl’ombre). Cette partie gauche est dans l’ombre et l’œil ne regarde pas car il n’y a pas d’intérêt, le principal est à droite. Cette lumière avantage les formes du corps de la femme , c’est important de mettre en avant ses atouts physiques par exemple : le fait qu’elle ait une fine taille. Ce jeu de lumières peut affiner la taille autant qu’il peut arrondir les formes de sa poitrine et par la mêmeoccasion mettre en valeur son soutient gorge. Cet effet permet de mettre en avant le produit, ainsi la femme désirant la lingerie de merveille. cette affiche pense que les sous-vêtements vont lui aller à

Document envoyé par gny, proposé par Marketing-etudiant.fr

L’absence du visage et des bras

Il y a un avantage technique du fait que le mannequin ne soit pas reconnaissable : les droits dereproduction ne sont pas proportionnels aux utilisations. Ceci permet de ne pas payer de droits. De plus, il fallait se focaliser sur la femme : ses seins, ses hanches, ses fesses : toute la sensualité de la femme. L’annonceur montre des produits, des modèles et garde toute cette magie de la relation qui s'opère entre la dentelle et le corps. C'est un fantastique système projectif. Les femmes...
tracking img