Analyse d'une bande annonce

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1666 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de la bande annonce du film « The artist » par Marie Charline et Valentine

1) Introduction

a) Le cinéma muet

Nous allons analyser une bande annonce d’un film muet sortie récemment au cinéma, donc tout d’abord, décrivons ce qu’est le cinéma muet…

Le cinéma muet est un cinéma sans paroles, dont la bande son est inexistante (on parle aussi de film silencieux) ou bien constituéede musique enregistrée sur la pellicule ou jouée en direct.
Lors de dialogues, les textes des acteurs étaient écrits sur des « cartons », qui apparaissaient la plupart du temps sur toute l'image, pendant ou après les avoir vu parler.
Paradoxalement, la projection des films muets était souvent accompagnée de sons : bruitages réalisés en direct, bonimenteurs, systèmes expérimentaux desynchronisation sur un support séparé (rouleaux de cire, disque, ou seconde pellicule impressionnée par un procédé photoélectrique), musiciens d'accompagnement qui jouent une musique permettant de couvrir les salles bruyantes avec des spectateurs commentant les films. Le cinéma muet était donc souvent sonore.
Bien que très tôt des essais de sonorisation sur un support séparé furent tentés, la difficultémajeure était la synchronisation avec l'image et l'amplification. Le procédé qui mit fin à ces tâtonnements fut l'enregistrement optique du son directement sur le film lui-même, entraînant le développement du cinéma sonore.

b) Synopsis du film

Le film débute à Hollywood, en 1927, date fatidique pour le cinéma puisque c’est celle de l’arrivée du parlant. George Valentin (Jean Dujardin) est unevedette du cinéma muet qui connait un succès retentissant…mais l’arrivée des films parlants va le faire passer de la lumière à l’ombre et le plonger dans l’oubli. Pendant ce temps, une jeune figurante, Peppy Miller (Bérénice Béjo) qu’il aura au départ involontairement  placée dans la lumière, va voir sa carrière débuter de manière éblouissante. Le film raconte l’histoire de leurs destins croisés.c) Petite explication du film

C’est un film en noir et blanc, muet, et français. « The Artist » nous donne une chance très rare : celle de replonger à l'époque des années 30, et de découvrir les sensations éprouvées devant la projection d'un film muet au cinéma. Bien sûr, l'orchestre n'est pas dans la salle mais le réalisateur s'arrange pour le faire figurer dans le film lui même, lorsqu'unfilm dans le film est projeté. 
Comme une majorité des productions de l’époque muette,c’est un récit simple et limpide. Sa force, linéaire, frontale, se révèle dans l’expression des sentiments, le symbolisme, les compositions visuelles, et l’accompagnement musical.
C’est un film muet créé aujourd’hui qui, de par sa nature anachronique, son côté décalé (réaliser un film muet en 2011), pourraits’avérer plus moderne que le reste de la production populaire de ce que nous faisons actuellement.

d) Le réalisateur

Ce film a été tourné à Hollywood en 35 jours par Michel Hazanavicius, le compagnon de Béatrice Béjot, l’actrice principale du film . C’est un réalisateur, scénariste et producteur français. Ce dernier a notamment réalisé : « La classe à l’américaine » et « Les OSS 117 » :«  Le Caire», « nid d’espions » et « Rio ne répond plus », il excelle dans les reconstitutions parodiques et n’est pas du tout un spécialiste du registre de « The Artist » qui se veut beaucoup plus sérieux. Mais le fait de réaliser un film muet en noir et blac à l’époque de la 3D et du numérique peut paraître comme étant complètement décalé, comme les films qu’il a l’habitude de faire….

2) ANALYSEDE LA BANDE ANNONCE

La bande annonce du film le résume complètement , elle dure 2min29
Dans cette bande annonce nous pouvons écouter deux compositions musicales différentes  : « Almost Martyrs » de Jaker Parker et « Sing, sing, sing » de Benny Goodman.

Elle se déroule en plusieurs parties coupées par le montage et la musique:
- La réussite de George Valentin en temps qu’acteur de...
tracking img