Analyse d'une séquence de shining

Pages: 5 (1003 mots) Publié le: 21 mars 2011
Pourquoi Shining ?

Stanley Kubrick s'est intéressé à un genre que l'on ne s'attendait pas à lui voir explorer -le film fantastique- avec la même réussite que pour le reste de son oeuvre. Pour réaliser ce film magistral, il adapte à sa façon un roman de Stephen King - qui n'en sera d'ailleurs pas satisfait - et construit un film très personnel et profondément fascinant tant par les mouvementsde caméra que par la mise en place d'un fantastique original, notamment à travers le décor inquiétant d'un hôtel hors du commun, essentiel dans la création d'un climat de peur, et d'un dénouement inouï. En effet, cet hôtel, accordé aux zones montagneuses désolées, ajoute son propre espace intérieur, démesuré, qui accentue encore le sentiment de solitude. Ainsi, paradoxalement, cet immense décorvide - fait de salles trop nombreuses, de pièces trop vastes, de couloirs trop longs, de plafonds trop hauts - est susceptible de se peupler des visions du fils, puis de celles du père, sans que l'on sache vraiment, dans un premier temps, si elles relèvent de l'imaginaire ou si elles sont bien réelles. Tout l'art de Kubrick consiste donc à susciter l'horreur à partir du vide même de ces espacesinhabités. On songe aux plans récurrents montrant Jack Torrance à sa table de travail perdu dans l'immensité de la salle, ou encore à Danny parcourant inlassablement ces interminables couloirs au point de faire naître le malaise d'une menace diffuse chez le spectateur. On rend également hommage à l'hallucinante séquence nocturne du labyrinthe sous la neige conçue comme la parfaite représentationvisuelle de la folie d'un cerveau possédé par l'obsession meurtrière.

Situation de la séquence

Il s'agit en fait du générique (environ 2mn40) qui montre le trajet en auto de Jack Torrance et son arrivée à l'Hôtel situé en haute montagne. L'écrivain se présente, en effet, à la Direction de l'établissement dont il doit, en compagnie de sa femme et de son fils, assurer la gérance pendant la périodede fermeture en hiver.

Analyse de la séquence

D'emblée, par une séquence d'ouverture profondément innovante, Kubrick installe une atmosphère dérangeante. Il ne s'agit pourtant que de filmer une voiture - une Coccinelle jaune - qui gravit une route de montagne pour gagner un immense hôtel situé en altitude. Mais la caméra, par des plongées aériennes verticales ou obliques, et d'incessantstravellings avant sur des paysages sauvages, accompagne, suit, perd, puis retrouve la voiture, d'un lacet à l'autre, suggérant impression de fuite en avant accélérée et sentiment de malaise, dans la mesure où ce regard caméra singulier, voire fantasque, semble, tel celui d'un aigle, jouer avec sa proie-auto. Mais s'il s'agit là d'un jeu déconcertant, il est - sans aucun doute - cruel car l'étonnantecomposition musicale - dont le thème est emprunté à Berlioz (« La Symphonie fantastique ») et adapté par Rachel Wendy et Carlos Elkind - qui accompagne les images fait irrésistiblement penser à une marche funèbre inéluctable et annonciatrice d'un destin tragique, par le martèlement de ses notes graves. Un second thème musical fait d'une sorte de glissement de violons aigus qui se prolongerait en unmouvement plaintif interrompt le premier accentuant l'impression d'étrange. Puis les deux mêlent leurs sonorités singulières juste avant que la caméra ne donne à voir l'Hôtel.

Précisément, le regard caméra qui a quitté l'auto saisit alors en plan général un paysage grandiose par un nouveau travelling avant : un immense hôtel au pied d'un sommet partiellement enneigé. Ce bâtiment, de la mêmecouleur grise que la roche nue environnante, apparaît comme un bloc minéral constitutif de la montagne même dont il serait une sorte d'excroissance. Cette impression est renforcée par sa forme ramassée et puissante, ainsi que par ses dimensions impressionnantes au pied d'un sommet enneigé.

Cet Hôtel Overlook apparaît comme le personnage central du film et mérite que l'on s'attarde à en faire le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de film
  • Analyse Shining TPE
  • Analyse d’une séquence : mr deeds goes to town
  • Analyse d’une séquence du film le voleur de bicyclette de vittorio de sica
  • Début analyse filmique shining kubrick
  • Projet d'une sequence didactique
  • Analyse de séquences du film: " caramel"
  • Analyse de séquence de taxi driver

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !