Analyse d'une situation de communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 9 (2185 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 30 avril 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
UE 4.2.S2 SOINS RELATIONNELS – analyse d’une situation de communication observée en stage

La communication est un processus interactif et dynamique d’émission et de réception de message. Elle a pour objectif de faire passer un message.
La communication interpersonnelle est basée sur l’échange entre deux personnes. Elle est composée d’un ensemble de signaux verbaux, non-verbaux etpara-verbaux. Et pour qu’elle soit réussie, il faut qu’il y ait concordance entre les composantes de la communication.

LEGISLATION – RESPONSABILITE
L’article R.4311-3 explique le cadre de notre rôle propre. L’article R.4311-5 concerne les actes de soins en rôle propre concernant la personne et son environnement en comprenant son information et celle de son entourage et précis dans l’alinéa 40 et 41.L’article R.4312-4 m’impose de ne pas dévoiler l’identité véritable des personnes dont je parle ici.

INTRODUCTION
Il s’agit d’une situation de communication interpersonnelle entre 2 personnes à la crèche, au moment de l’accueil des parents le soir et dans le cadre, ici présent, du soutien à la parentalité.
Il reste peu d’enfant, deux enfants de la section bébé et 2 enfants de la section desgrands. Ils sont tous dans la salle de vie. Fabienne et une auxiliaire de puériculture sont de fermeture. Elles accueillent et font les transmissions concernant les enfants.

Fabienne en tant que professionnel de la crèche accueille Mme X qui vient chercher sa fille Sia et sa petite sœur Mel, après sa journée de travail.
Fabienne fait les transmissions à Mme X et lui raconte la journée de sa filleet n’a rien de particulier à signaler. Mme X est surprise et souhaite parler de la régression dans l’acquisition de la propreté de sa fille Sia.

DEVELOPPEMENT

Grille d’analyse de la situation de communication

COMPOSITION DE LA SITUATION DE COMMUNICATION
QUI L’émettrice : Fabienne est encadrante et éducatrice de jeunes enfants à la crèche Framboise. Elle y travaille depuis 3 ans. Ellea 32 ans, mariée et mère d’un garçon de 8 mois.
La réceptrice: Mme X a 34 ans. Elle est mariée et maman de Sia, petite fille de 30 mois de la section des grands (18 à 36 mois) et de Mel, petite fille de 8 mois dans la section des bébés de la crèche framboise. Mme X à 34 ans et est mariée

OU A la crèche Framboise, paris 20è, dans la salle de vie des nourrissons (0 à 18 mois).
QUAND Un soir,après les transmissions.
COMMENT Cette communication se déroule oralement, en milieu professionnel ou des gestes et des regards sont associés à la parole.
POURQUOI L’objectif de cette discussion est de soutenir les parents en demande de conseils et d’écoute. Il s’agit plus exactement de soutien à la parentalité dans le cas de Mme X.
QUOI C’est le contenu du dialogue
- Fabienne : (à la fin destransmissions)….Sia a passé une bonne journée, tout s’est bien passé. Elle sourit et regarde Mme X.
- Mme X : sur un ton bas et d’étonnement, ah bon ! pourtant à la maison, elle fait pipi sur elle. Alors qu’elle était propre jusqu’ici. Je ne comprends pas, qu’en pensez vous ?
- Fabienne répond : continue sur le même ton, et depuis quand? en relevant les sourcils.
- Mme X : bras croisé, depuisle retour des grandes vacances. J’avais discuté avec sa référente de ce problème et j’avais compris que Sia avait besoin d’un peu plus d’attention depuis l’arrivée de sa petite sœur. Mon mari et moi lui accordons du temps mais c’est pas simple car le soir je reconnais que nous sommes pas mal avec sa petite sœur le soir en semaine.
- Fabienne : elle hoche de la tête, c’est bien, elle en a besoin.L’acquisition de la propreté peut se faire plus ou moins vite, avec des phases de régression parfois. Avez-vous remarqué dans quelles circonstances cela se passait et à quel moment ?
- Mme X : en soupirant, eh bien… Cela se passe quand elle sur moi ou en plein milieu du salon quand je suis avec Mel.
- Fabienne : elle hoche de la tête, et avec votre mari ?
- Mme X : d’un air pensif, elle...
tracking img