Analyse d'une situation la douche

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1210 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Promotion 2010 -2013




COMPETENCE 3

Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens.



INFECTIOLOGIE / HYGIENE
Analyse d’une situation.






Présentation
La situation exposée est la douche d’un patient atteint de la maladie d’Alzheimer.
Le patient se déplace seul et nécessite une simple aide pour ce soin.

DescriptionMonsieur René L. âgé de 82 ans, ancien coiffeur, a été admis aux urgences en Aout 2010. Il était en état d’ébriété et désorienté. Après examen il est déclaré inapte à assurer sa propre sécurité. N’ayant aucune famille, il est hospitalisé en long séjour. La suite des examens révèlent un diagnostique de la maladie d’Alzheimer.
J’ai assuré moi-même la douche et les autres soins d’hygiène pour cepatient.
Les soins d’hygiène ont lieu dans une salle de bain personnelle aménagée d’une douche à l’italienne et d’une main courante.
Monsieur René L, prends trois douches par semaine, le lundi, le mercredi et le vendredi entre 7h30 et 8h00.
La douche se déroule de la façon suivante :
* Je me lave les mains.
* Je prépare le matériel nécessaire : 2 gants, 2serviettes, du savon, dushampoing, une protection propre, des vêtements de rechange et une panière de linge sale. (J’ai tout prévu en double car le patient réalise lui-même une partie de sa toilette. Il y aura donc 2 gants pour moi et 2 gants le patient. Pour respecter l’hygiène j’utilise un gant pour le haut l’autre pour le bas.)
* Je dépose le matériel nécessaire en ayant vérifié au préalable que la pièce estconforme aux règles du protocole (température et propreté).
* Je préviens le patient que c’est l’heure de sa douche et l’accompagne à la salle de bain
* Je ferme la porte.
* Je me lave les mains
* Le patient se déshabille avec mon aide.
* Je positionne le tapis antidérapant et j’invite le patient à se mettre dessus.
* Je règle la température de l’eau à la demande dupatient.
* J’enfile une paire de gant en vinyle.
* Il se mouille le corps puis se savonne.
* Je me charge de lui laver le dos et les pieds puis je contrôle que le reste du corps est lavé correctement.
* Il se rince, je repasse le jet d’eau ensuite de haut en bas.
* Je retire mes gants, et me lave les mains.
* Je positionne une alèse au sol et l’accompagne dessus.
* Ilse sèche et se rhabille avec mon aide.
* Je le parfume et le coiffe.
* Je me lave les mains après la toilette.
Le lavage des mains est une prévention des infections nosocomiales, cela permet d’éviter la transmission manu-portée de microbe.
La douche permet à ce patient, d’une part de préserver son état cutané, et de stimuler ses capacités de mobilité car qu’il réalise lui-même unegrande partie du soin, d’autre part, c’est un moment de détente qui a énormément d’importance pour lui. Monsieur René L se préoccupe beaucoup de son apparence, certainement du fait de son ancien métier.
Ce soin répond au besoin d’être propre et de protéger ses téguments.

La douche
Source : fiches de soins pour l’aide-soignant : la règle d’orr, http://clin.ch-hyeres.fr. Protocole enpièce jointe
C’est une pratique d’hygiène qui permet la propreté du corps en entier, tout en procurant du bien être. La douche a un effet stimulant et permet de réaliser une toilette rapide et complète. Elle se donne de préférence aux personnes valides ou qui ont un certain degré de participation.
C’est un acte infirmier. Il existe des contre-indications, il faut donc s’en assurer auprès del’infirmier avant d’organiser ce soin :
Chargement en cours...Chargement en cours...Chargement en cours...Chargement en cours...

-------------------------------------------------
Selon le décret n°2002-194 du 11 février 2002 - article 5 - qui précise :
-------------------------------------------------
“Dans le cadre de son rôle propre l’infirmier accomplit les actes ou dispense les soins...
tracking img