Analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1039 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pourquoi des peuples sont-ils séduits par des leaders autoritaires?

Luc Duhamel
Le texte analysé lors de cette critique les leaders autoritaires russes, et pourquoi la population russe à telle élu un leader autoritaire en Poutine. Tout d’abord, grâce aux éléments théoriques présentés dans le cadre du cours, il est possible de percevoir que l’auteur est tributaire de Machiavel.
Toutd’abord, chaque personnage de la pièce la mandragore de Machiavel est présente dans le texte analysé. Que ce soit la dame Fortuna représentant le pouvoir, en passant par Timoteo, le moine corrompu.
En premier lieu, le texte permet de comparer l’ancien homme politique Vladimir Poutine comme étant une représentation de Callimaco. Tout comme ce dernier, Poutine était, lors de son passage en politique enRussie, un homme de pouvoir, un homme d’action. Pour ce faire, il est prêt à utiliser tous les moyens dont il dispose pour arriver à la conquête du pouvoir, qui est ainsi une fin en soi. Parmi les moyens utilisés, il y a l’utilisation de la violence légitime, c’-est à dire de la police ou de l’armée. Un exemple de cette volonté est qu’il est écrit dans le texte « mais quand il s’engage à tuer lesterroristes, à les traquer même dans les chiottes […]».
Parmi les autres moyens possibles, Poutine, tout comme Callimaco, peut compter sur des appuis de certains acteurs social et religieux dans la société pour lui prêter main-forte dans sa quête au pouvoir. Il y a ses alliées, comme Ligurio, qui conseille le prince et qui ainsi l’aide à se rapprocher de son but ultime, le pouvoir. Dans le cas dela Russie sous Poutine, ce dernier pouvait compter sur des alliées provenant de l’élite politique, notamment Roy Medvedev et Mikhaïl Gorbatchev, et de l’élite artistique, par exemple Nikita Mikhalkov. Ces élites représentent tout à fait Ligurio, parce que comme ce dernier, ils sont des hommes de savoir sans toutefois posséder la passion de Callimaco, ils utilisent donc la ruse et leur savoir pouraider le prince. Il serait toutefois erroné que toutes les alliées de Poutine se retrouvent dans le moule du personnage de Ligurio, car par exemple Mikhaïl Gorbatchev a été un personnage important de l’histoire de la Russie moderne, et il était un homme politique, peut-être sans une passion divulguée de la politique aussi forte que Poutine.

Par la suite il y a bien sur le peuple russe,représenté par Nicia dans la pièce la mandragore. Considéré comme un personnage facilement manipulable et conservateur, il est possible des similitudes dans le texte de Luc Duhamel. Tout d’abord, le peuple reste conservateur dans son approche politique quant à son chef. Comme mentionné dans le texte de Duhamel, le peuple russe possède une vision différente de pouvoir politique en comparaison avec lesautres peuples de l’occident. Cette confiance quasi aveugle envers le chef d’État est en partie attribuable à l’omniprésence de l’Église orthodoxe dans la vie des Russes. La vision dite différente n’est pas que le pouvoir politique des anciens tsars ou présidents puisse venir d’une source divine, plusieurs grands pays et anciens royaumes on eut des rois et présidents siégeant sous se prétexte, maisc’est qu’encore aujourd’hui, la population russe croit toujours en cette légitimité politique divine.
De plus, le portrait du personnage de Timoteo, celui étant du moine corrompu, qui représente la religion qui doit être subordonnée aux intérêts politiques, est très présent dans la société russe. La religion chrétienne, plus particulièrement celle de l’Église orthodoxe à jouer un grand rôle dans lasociété russe. Depuis le temps des tsars, l’Église orthodoxe à assurer aux chefs politiques un allié de force. Comme mentionné dans l’article analysé, l’Église à assurer l’éducation de la population, et tout comme dans la pièce de Machiavel, il y a une illusion de la part de l’Église orthodoxe, car le système éducatif qu’elle met en place profite au chef politique, en prônant un État fort...
tracking img