Analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1763 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cyrano de Bergerac
Acte III, scène 7.

Introduction : Auteur reconnût du XIXème siècle, Edmond Rostand a connût à la célébrité absolue avec sa pièce Cyrano de Bergerac, pièce profondément Baroque de façon diachronique. L’intrigue se fonde sur la relation amoureuse dans le trio Cyrano-Roxane-Christian. L’acte 3 est l’acte charnière de la pièce et c’est même pour Cyrano le paroxysme de sonexistence : il dit à Roxane qu’il l’aime et elle lui répond qu’elle l’aime aussi…
C’est pourquoi nous étudierons ce texte en 3 parties. Tout d’abord en voyant la déclaration d’amour, puis nous verrons la sincérité et émotion de l’aveu et enfin pour finir nous verrons la déclaration à plusieurs voix.

I. Une déclaration d’amour.
1) le registre lyrique.
Il est présent dans ce texte théâtral.
*Ponctuation particulière : « ! » v.1456
Longue tirade avec une réelle omniprésence des points d’exclamations notamment dans la dernière partie du dialogue, où Cyrano s’enflamme littéralement en déclarant sa flamme a Roxane.
* Questions rhétoriques : « ? » v.1475 « à présent ? » « Montrer ? »,
Il fait une énumération de trois questions rhétorique, ça marque également le lyrisme de cepassage.
* Rostand utilise la polyptote du verbe « aimer » (= à partir d’un même radical)  v.1458 « De l’amour,… De l’amour » anaphore.
« Amour » est le substantif de départ
« Je t’aime » v. aimer conjugué
1434 « Amour »
1435 « lorsqu’on aime »
1433 « un amour noble »
1438 « je vous aime »
1444 « je t’aime »
* Allitérations qui vont servir à la polyptote (en M) pour aiMer.
1408 « émoi »,1409 « moi », 1434 « crime, escrime », 1436-37 « inévitablement – moment »
1456 « sentiment » rime avec « vraiment »
1472  « mots » rime avec « rameaux »
1476 « main » rime avec « jasmin »
On constate que Rostand à placer beaucoup d’allitération en M pour faire écho a l’amour.
* Le déséquilibre des répliques. Cyrano est maître de la parole.
Plus on va vers la fin, plus les répliquessont longues et argumente en taille jusqu'à presque devenir des tirades. Le dialogue bascule vers une énumération de tirade. On justifie une exaltation de la part de Cyrano.

2) Un amour cristallisé. (= résultat d’une métamorphose)
Sous deux formes :
* Le topos du langage amoureux. Le 1er topo du langage amoureux : le regard. « il fait nuit à tâtons il cherche » « sans se voir » de nouveaudans la cécité (=être aveugle) amoureuse. 1394 « devine à peine » « j’aperçois » v.1396. « moi je ne suis qu’une ombre et vous qu’une clarté » v.1397 « quiconque est sous vos yeux », de nouveau la vue « regard de ces astres » 1428. Encore une fois présence du regard « on voit » « regard éblouie ». presque à chaque vers présence du regard. « chaque regard de toi », regard lumière feux, ça constituela base des topos amoureux.
* Cet amour est exalté à tel point que ça tourne au fétichisme (de Roxane). 1451 « … ta chevelure » : devient soleil. 1476 « que tu… jasmin » le tremblement adoré de ta main : hypallage. Adoré désigne enfaite la main de Roxane. Voila les éléments qui caractérisent la déclaration d’amour.

II. Sincérité et émotion de l’aveu.
1) Trouble de la parole.
Cyranon’a jamais était touché auparavant par quoi que ce soit, Cyrano maître de la parole connaît ici des difficultés pour s’exprimer. Roxane elle-même le constate « Vos mots sont hésitant » des le début. Avec des pauses, il est hésitant « que l’on profite…. Dur » 1391 avec des points de suspension. 1401 « de mon vrai cœur… », « Sous vos yeux… ». Au moment où il va faire son aveu, il se trouble. Par lasuite il va retrouver son éloquence. Egalement dans les didascalies qu’à écrite Rostand. Crescendo V.1491 « Cyrano que l’émotion gagne de plus en plus » « se rapprochant avec fièvre » v.1411 « bouleversé »
« Asseyant toujours de rattraper ces mots » On est bien dans un trouble de la parole. V.1441 « tous ceux, tous ceux, tous ceux. ». Rostand lui fait dire un rythme tertiaire extrêmement...
tracking img