Analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (444 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Journal de lecture : Le Père Goriot de Balzac

I-Première partie : Résumé du roman

La Maison Vauquert est une pension bourgeoise à Paris où se côtoient depuis longtemps des personnes des deuxsexes et de tous âges. C’est l’histoire d’Eugène Rastignac, un jeune bourgeois obstiné à faire parti de la haute société, cependant il ne sait comment y parvenir, et surtout n’en a point les moyensfinanciers. C’est aussi l’histoire de Vautrin, un ancien forçât, qui va tenter de le convaincre de passer par un moyen ignoble pour obtenir la fortune dont il a besoin pour atteindre son objectif.Madame Beausant, une femme de renom à Paris, va l’introduire au luxe et à la vie noble de Paris. Cependant, c’est l’histoire du Père Goriot, le plus âgé et le plus ancien de la Maison Vauquert qui vajouer un rôle important en aidant Rastignac- il s’est ruiné pour ses filles qui l’ont rayé malgré tout de leur vie, mais a gardé jusqu'à sa mort un bel amour paternel.

II-Deuxième partie : Analysepersonnelle
J ai beaucoup apprécié ce roman. Bien sure, on retrouve le réalisme de Balzac qui nous dresse un portrait vivant de la société parisienne : une société plutôt mauvaise et pessimiste, avided’argent, de réputation, oubliant les vraies valeurs de la vie telles que la famille et l amour. Je dois admettre que j’ai toujours vu Rastignac comme le personnage principal. Ce n’est vraiment que versla fin, et en relisant le début que j’ai perçu le Père Goriot comme le personnage principal. En effet, il commence le roman avec son histoire, et le finit avec sa mort. Aussi, chacun des personnagesreprésente au moins une couleur dans le portrait de cette société. Eugène est le personnage clé du roman représentant l’ambition de devenir riche, d’appartenir à cette société. Les femmes et leursvraies couleurs, sont quasi omniprésentes dans le roman. Vautrin, qui a eut des expériences dans cette société, en ressort cruel. Les filles de Goriot oubliant les sacrifices de leur Père (double...
tracking img